Bac stg

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1310 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DISSERTATION DE PHILOSOPHIE

Sujet au choix : La conscience de soi suppose t'elle autrui ?

Introduction :

La conscience permet à l'homme de savoir qu'il existe et donc à pouvoir différencier son être de son entourage contrairement à l'animal. L'homme vit dans le présent, le passé et l'avenir, il peut se projeter dans le futur ou se souvenir de choses révolues. La conscience nous permetdonc en quelque sorte de « stocker » tout notre savoir, et de l'organiser de façon à pouvoir y puiser ce qu'il veut selon ses besoins. Il y a de grandes difficultés à définir les relations entre la conscience et les autres. Il est donc intéressant à voir si cette conscience suppose autrui pour pouvoir se connaître soi même.
Comment puis je me reconnaître comme un individu si ce n'est pas unecomparaison aux autres?
Le problème posé par le sujet est celui de savoir quel est le rôle qu'autrui joue dans la formation et la vie de la conscience de soi. C'est pourquoi il est légitime de se demander si la conscience de soi est aussi séparée qu'elle semblait d'abord, et si la conscience de soi ne suppose pas celle de l'autre pour être ce qu'elle est. Peut-on penser à la consciencede soi sans la médiation d'autrui ? Nous verrons ce qu`on peut répondre de différents points de vue et ensuite ce qui est valable pour toutes les approches.

La conscience comme isolation , ma conscience me définit comme un être capable de concevoir
son existence et celle des autres, elle définit ma vie intérieure cependant elle depend de mon lien au monde, ma conscience est médiate ce quisignifie que je vis en marge du monde
En suivant les idées de Sartre il semble difficile pour un homme de se voir soi même de la manière dont les autres le verraient si l`individu n`a pas beaucoup d`expérience sociale qui lui clarifie la vision des autres. Un homme a besoin d`être constamment rappelé par la société de sa manière de se comporter pour qu`il ne tombe pas dans la pensée qu`il était cequ`il croyait être. L`homme a de grandes difficultés pour se voir comme les autres le verrait et donc il ne fait que se rappeler comment d`autres ont vu tel ou tel actes pour transférer cela sur une autre situation ; Mais la vrai vue d`extérieur indépendante des autres et de même semblable à leur vision n`existe que très rarement.
D`après les nouvelles théories scientifiques la fameuse loiuniverselle de la nature jamais précisément définie semble admettre le hasard et donc aussi la liberté d`un point de vue matérialiste en s`opposant au déterminisme qui a été longtemps lié au méterialisme. Il faut prendre en compte la question si dans cette construction de théories il faut autrui pour se connaître bien qu`au moins une partie du moi est en soi. Pourtant ces théories ne voient pas le moicomme une chose qu`on pourrait étudier mais plutôt comme une information. L`étude de ce moi vu comme programme de l`être humain ne se montre que vraiment lors de son exécution et donc lors de l`interaction avec les autres. Si quelqu`un à une nature ayant un certain caractère cela peut être théoriquement une donnée qu`on pourrait vérifier sans autrui mais dans la pratique ces comportements ne semontrent qu`avec les autres et donc il faut autrui pour se connaître. Une telle qualité humaine pourrait être le courage qui se vérifie aussi dans le monde sans les autres. Pour revenir au point que l`intériorité pourrait être différente de ce qui apparaît il faut se demander si ce qui apparaît n`est pas son vrai caractère et l`autre qui ne se montre jamais est vraiment le plus vrai comme le ditSartre. Donc dans un matérialisme moderne qui admet l`existence d`un intérieur il faut aussi autrui parce que seulement la partie de cet intérieur qui se montre est ce qui est vrai et ce qui est en fait visé par les jugements sur les qualités humaines qu`on attribue. Tout ce qui ne se montre jamais n`est que potentiel sans valeur avant de se montrer réellement.

La conscience comme lien à mon...
tracking img