Baudelaire la musique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (587 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA MUSIQUE

Charles Baudelaire

Introduction
      Baudelaire, critique d’art remarquable, a encouragé la jeune peinture et la musique nouvelle : Wagner «le Vaisseau Fantôme». Il consacrepourtant seulement un poème à la musique ( + Harmonie du Soir, en partie)
Titre : la musique mais nous parle de bateaux
Lecture
Annonce des axes
Etude
1) forme du poème
quatrains + tercets mais cen’est pas un sonnet
Vers : alternance alexandrins – vers à 5 syllabes, combinance vers pairs et impairs
Six rimes : les 2 premières strophes ont une rime en commun en –oile, rimes croisées sauf les 2dernières qui sont plates, alternance rime féminine – rime masculine (originalité)
Ambiguité du sens de « mer » (v1 et v13)
Trois phrases seulement, dont 2 exclamatives. Elles se complètent ens’opposant : la 2e phrase est une gradation ascendante dans la longueur des éléments de la phrase : 3 vers – 4 vers – 4 vers ½. Gradation dans la complexité de chaque proposition : 1ère : indépendante , pas desubordonnée, 2e : subordonnée + relative, 3e : indépendante + relative, 4e : indépendante, puis retour à la simplicité.

Poème composé comme un morceau de musique en 3 mouvements :
        1)ouverture très brève (phrase 1, v1)
        2) développement central passionné (jusqu’au v13)
        3) final très brutal, heurté, chaotique, sans verbe [verbum : parole] : // silence de l’auditeurquand la musique s’achève

Rythme : 3 strophes identiques, la dernière est une inversion par miroir qui reflète en inversant : silence opposé au bruit, renverse le poème
La forme est en adéquation avecce que le poète veut peindre.

2) sens du poème
Pas de champ lexical de la musique car Baudelaire ne parle pas de musique en spécialiste, ni en critique, ni en musicien mais en ignorant pris parune transe, une possession indescriptible «me prend» v1
L’émotion est plus violente car Baudelaire est ignorant, vierge, innocent donc plus aisément séduit, plus naïf.
Sentiments indicibles...
tracking img