Bilan de la seconde guerre mondiale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1309 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE MONDE EN 1945

L’EUROPE EN 1945
RESUME DU SUJET
Ce sujet t’invite à faire le tableau de l’Europe, et non du monde, en 1945, en appréciant les chances qu’elle a de retrouver sa place dans la hiérarchie des puissances.

I-Un monde profondément meurtri
1. Lourd bilan humain
2 Le traumatisme moral
3. Dégâts matériels considérables
II. Un nouvel ordre international
1.Le règlement de laguerre
2. Assurer la paix et la prospérité
3. L’apparition de deux super puissances

I- Un monde profondément meurtri

1. Lourd bilan humain
- Destruction des hommes : la guerre a fait 40 à 50 millions de morts, dont la moitié étaient des civils. L’URSS, avec 20 millions de morts, et la Pologne, avec 6 millions de morts, ont particulièrement souffert. Le conflit se distingue par sonintensité. Cela s’explique par la violence des combats, les bombardements stratégiques ont fait 60 000 morts en Angleterre, une partie des pertes est également due aux maladies, à la famine, ou à la malnutrition dues à l’occupation (pillages, destructions, persécutions).

2 Le traumatisme moral est lié en premier lieu à la découverte des camps de la mort ou camps d’extermination nazis.
- Cescamps destinés à la destruction pure et simple de millions d’être humains jugés indésirables par les nazis : les Juifs, les Tsiganes, les homosexuels, les malades mentaux. Aux camps d’extermination nazis, s’ajoutent les camps de concentration destinés aux déportés politiques (ceux qui s’opposaient au nazisme). Ces camps posent à tous, et à nous encore aujourd’hui, cette question : comment l’hommea-t-il été capable d’atteindre cette horreur absolue ? À ce traumatisme s’ajoute celui provoqué par l’utilisation de la bombe atomique à Hiroshima et à Nagasaki en août 1945 : les États-Unis ont eu recours à ce moyen terrible pour contraindre les Japonais à capituler sans conditions.
- « Plus jamais ça » .Punir les coupables devient un devoir moral qui conduit à crée r les tribunaux de Nuremberg etde Tokyo. Ils sont chargés de juger les responsables nazis et japonais au nom d’un nouveau chef d’accusation : le crime contre l’humanité.

3. Dégâts matériels considérables
Les bombardements ont détruit les usines, les moyens de transport, des villes entières.
L’URSS est le pays le plus atteint par les bombardements (28 millions de personnes sont sans abri). Ces destructions s’ajoutent aupillage nazi, perturbent l’approvisionnement des populations. La pénurie engendre une hausse des prix et ce dans un contexte de chômage élevé.
Certains pays sont ruinés : l’Allemagne vaincue et occupée vit dans la misère. Les Etats vainqueurs sont appauvris par la guerre. Seuls certains Etats situés à l’écart des zones de combat tels les Etats-Unis ou encore le Canada sont en situation économiqueviable car ils se sont enrichis en fournissant les pays en guerre.

II. Un nouvel ordre international

1. Le règlement de la guerre
Afin de régler le sort des vaincus, deux conférences principales vont avoir lieu : la Conférence de Yalta qui sera suivie de la conférence de Postdam.

Yalta  (4-11 février 1945) : Alors que le conflit n’est pas encore totalement arrivé à son terme, Roosevelt,Churchill et Staline se réunissent à Yalta (URSS) pour préparer la paix. Ils décident :
-le partage de l’Allemagne en 4 zones d’occupation (dont 1 est destinée à la France)
- Staline promet de s’engager dans la guerre contre le Japon. En contrepartie, il obtient des territoires et la constitution d’un gouvernement provisoire polonais sous influence soviétique.
- Une importante “déclaration surl’Europe libérée” est signée. On y affirme de grands principes démocratiques
- Ils se proposent aussi de réunir une conférence internationale en vue de remplacer la défunte Société des Nations (SDN). Ce sera l'ONU.

Postdam (17 juillet-20 août 1945) : Elle a lieu pendant l’été 1945 à la suite de la capitulation sans conditions de l’Allemagne. Sont présents: Truman, Attlee et Staline.
-Les...
tracking img