Biographie de beckett

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1312 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Samuel Beckett
(1906 1989)

I) La jeunesse
Il est né le treize avril 1906 à FOXROCK dans le comté de Dublin, Irlande (avant la guerre civile de 1922). Sa famille appartient à la petite bourgeoisie protestante et son père est métreur et prend les mesures avant l’intervention d’un architecte. Il a une scolarité bonne sans être exceptionnelle. Il fait ses études supérieures dans la plus grandeuniversité d’Irlande (Trinity College à Dublin). Il a un goût certain pour les matières littéraires et est excellent en langue (français, italien, allemand, espagnol). Il envisage de devenir enseignent et en même temps il a de grandes qualités athlétiques (boxe, golf rugby).
En 1928, Beckett part à Paris et il obtient le poste de lecteur d’anglais à l’ENS (Ulm). Il a aussi un projet de thèsequ’il ne réalisera jamais. Il fréquente un petit cercle d’intellectuels et d’artistes irlandais qui ont quittés l’Irlande parce qu’on est moins libre en Irlande qu’à Paris, on ne plaisante pas en Irlande avec les bonnes mœurs (pays très catholique). Peu d’indulgence vis-à-vis de l’alcool (^^). Il rencontre James Joyce et devient le secrétaire de Joyce (qui est alors presque aveugle). Plus tard,Beckett comprendra qu’il a été sans doute volontairement et par admiration une sorte d’esclave consentant de Joyce. Les rapports qu’entretiennent Joyce et Beckett ont inspiré ces pièces (Clov et Ham). Le premier texte publié en France en Anglais en 1929 est une analyse du travail de Joyce. En 1930, il parcourt l’Irlande, en principe pour y enseigner, mais en fait, il entre dans une période assezconfuse où il voyage énormément (Paris, Londres, Allemagne). En 1931, il publie une critique sur Proust. Traduit le bateau ivre de Rimbaud. Intérêt pour les poèmes surréaliste français, poèmes avec des jeux de mots (comme les surréaliste Queneau. Pendant toute cette période B se livre à des exercices sur le langage : finalité négative. Langage déconstruit dans la pièce (ne remplit pas ses fonctions//pas de communication).
II) Les débuts en littérature
B écrit son premier roman Murphy qui aura un succès d’estime en 1937 en anglais. La même année B s’installe en France puis retourne en Irlande où il se trouve au début de la première guerre mondiale. Dès que la guerre éclate, B retourne en France pour entrer dans la résistance. Il échappe de justesse à la Gestapo, ce qui l’oblige à quitterparis et à s’enfuir en zone non occupée à Roussion, dans le Luberon, jusqu’à la fin de la guerre. Au cours de ce séjour, il rencontre Suzanne avec qui il restera toute sa vie. Il écrit un deuxième roman en anglais Watt, dont le personnage principal est un vagabond. Le personnage du vagabond deviendra un personnage type de l’œuvre de Beckett. A la fin de la guerre il retourne en Irlande, puis revienten France où il travaille comme volontaire à l’hôpital de St-Lôt (soldats blessés). Décoré de la croix de guerre pour ses actions pendant la guerre et l’après-guerre. Mais il a des problèmes de santé. Un inconnu le poignarde en pleine rue : il est alors sujet aux problèmes pulmonaires, baisse de la vue ; Beckett pense qu’il va bientôt mourir alors qu’il n’a presque pas écrit. Il change de langueet décide d’écrire en français. Anglais trop simple pour exprimer la profondeur des questions qui l’obsèdent et la souffrance qu’il éprouve. Beckett a décidé d’écrire en français le jour où il a compris « combien il été con ». Anouilh illustre un théâtre qui n’a aucun sens pour Beckett. « Beckett c’est Pascal joué par les Fratellini ». En français, il écrit une nouvelle qui s’appel « premieramour » puis un roman Mercier et Camier mais ces deux œuvre ne seront publiés qu’en 1970 et il attaque une trilogie : Molloy, Malone meurt, L’innommable. Point d’achèvement de son œuvre même si ce n’est pas ce que le publique apprécie le mieux. Beckett passe de nombreuses années à écrire ces œuvres, ce qui le conduit à l’épuisement physique. En parallèle, il écrit une pièce de théâtre (1948) En...
tracking img