Biographie voltaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (523 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
François-Marie Arouet, dit
Voltaire (1694 - 1778)
Philosophe, auteur dramatique, poète, historien, polémiste hors pair, l’homme incarne « l'esprit français » de cette époque.
Plusieurs genres :la comédie, la tragédie, le pamphlet, le journalisme, le conte philosophique, l'ouvrage historique, le discours, la critique littéraire…
Humaniste convaincu, il lutta pour la défense des droits del’homme et contre le fanatisme religieux (obscurantisme). Symbole des Lumières, chef de file du parti philosophique, son nom reste attaché à son combat contre « l’infâme », nom qu’il donne aufanatisme religieux, et pour le progrès et la tolérance.
* Voltaire : fils d’un notaire parisien.
Il fait de brillantes études de rhétorique et de philosophie. Il se destine rapidement à une carrièrelittéraire, contre la volonté de son père, qui pensait qu'il ne pourrait pas vivre de ses écrits. Il fréquente les salons littéraires et la haute société parisienne.

* Emprisonné à la Bastille en1717 : 11 mois et écrit la pièce Œdipe.
* En 1726 : 2nd séjour a la Bastille. Il est libéré contre la promesse de s’exiler en Angleterre. Il quitte la France et s’installe outre-manche. Là-bas,il découvre les théories d'Isaac Newton et la philosophie de John Locke qui l’influencera fortement. Il est marqué par la grande liberté d'opinion dont jouissent les Anglais. Il forme le vœu de toutfaire pour réformer la société française au niveau social et judiciaire.

* Retour à Paris en 1729.
2 tragédies Brutus (1730) et Zaïre (1732) = un grand succès.
À 40 ans, Voltaire connaît unprestige considérable, il est fortuné grâce à l'amitié de banquiers qui lui ont appris à investir et à spéculer. Cette assise financière lui permettait de pouvoir quitter la France du jour aulendemain, au cas où ses écrits seraient condamnés. Dans ceux-ci, Voltaire utilisait l’humour et l’ironie pour dénoncer le pouvoir du roi, de l’Eglise et des juges et  pour critiquer les abus sociaux.  ...
tracking img