Bonnie and clyde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5156 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Bonnie & Clyde

I. Les fiches d’identité

a. Clyde Barrow
b. Bonnie Parker

II. Les faits : la naissance d’un mythe

a. La glorification des braqueurs de banques dans un contexte de crise
b. Bonnie and Clyde, ennemis publics n°1

III. Bonnie and Clyde, des profils particuliers

a. Un contexte social et géographique
b. Une époque troublée

IV. Analyse juridique de l’épopée(drapeaux)
a. et s’ils avaient été arrêtés aux USA ? (noé)
b. et s’ils avaient été français ?

V. l’implication citoyenne

a. La réalité américaine :
b. Son impossible implication au regard du droit français.

VI. Annexe et bibliographie

Introduction :

« Le 23 mai 1934 au matin, une Ford roule à vive allure sur une route de Louisiane. Cachés derrière des buissons sixhommes armés sont prêts à tirer. La Ford est occupée par deux malfaiteurs dont les têtes sont mises à prix. Quand la voiture arrive à leur hauteur, les guetteurs font feu. En moins de deux min, ils tirent cent cinquante balles. La voiture criblée de projectiles s’arrête en dérapant. A l’intérieur se trouvent les corps ensanglantés de deux des hors la loi les plus recherchés d’Amérique : Bonnie Parkeret Clyde Barrow. Les deux amants ont été traqués par la police dans une demi-douzaine d’Etats au cours d’une longue et violente cavale faite de vols de voitures, de braquages et de crimes. »
« Affaires criminelles, Yves Régner »

L’Amérique des années 1930 est une Amérique trouble. Fragilisée par la crise économique de 1929, elle doit faire face à tous les troubles qui l’accompagnent. A celail faut ajouter la prohibition de l’alcool qui a, elle aussi, joué un rôle fondamental dans la naissance du « banditisme ».
Parmi les nombreux groupuscules qui font régner « leurs lois » sur le pays, un couple va déclencher la passion des foules et des médiats : Bonnie Parker et Clyde Barrow.
Entre 1932 et 1934, ils furent les leaders du « clan Barrow » composé du frère de Clyde, Marvin, appeléBuck et sa femme Blanche, Raymond Hamilton, William D. Johns, William Turner et Franck Hardy.
Cela dit, seul le couple aura été retenu par l’histoire au point de traverser le temps et de continuer à nous fasciner.
Tués aux âges respectifs de 23 et 24 ans, ces héros criminels laissent dans leur sillage une multitude de questions irrésolues.Clyde et William D. Johns

D’où s’en suit naturellement notre intérêt. Comment un couple de criminels, voleur, braqueur et assassin, a-t-il pu susciter une telle passion ?

Mais cette conception de leur histoire, romanesque et romantique, est elle bien justifiée ?
Leur mort tragique a déclenché dans la population une sorte de deuil national. Peu importequ’ils aient été punis ou non. La justice, au sens institutionnel du terme, n’avait aucune importance aux yeux du public. Cela dit, les crimes qu’ils ont commis ne doivent pas être éludés. Il est essentiel, pour qu’une société puisse exister harmonieusement qu’elle soit soumise au droit.
Il nous faut donc nous focaliser sur les conséquences de leurs méfaits.
Comment le droit encadre-t-il destroubles tels que ceux occasionnés par Bonnie Parker et Clyde Barrow ?

II. Les faits : la naissance d’un mythe
a. La glorification des braqueurs de banque dans un contexte de crise.

L’Amérique des années 30 est une Amérique fragile. Touchée de plein fouet par la Crise de 1929, une vague de chômage s’abat sur le pays mettant en place un nouvel ordre social.
C’est l’âge d’or des mafias et desgangs qui font régner leurs lois sur l’ensemble des Etats tant dans la vie commerciale que dans la vie culturelle du pays.

 Al Capone
La population tient les banques et les grandes entreprises pour responsables du drame qui les touche. Le besoin de héro est plus que jamais palpable pour cette société désabusée.
C’est dans ce contexte que le mythe de « Bonnie and Clyde » se met en place. Ils...
tracking img