Brevet francais 201

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (411 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
0Brevet De Français

I
1) « Une après -midi, à la récréation de quatre heures, dans un coin de la cour »
| a. Temps | b. Valeurs | c. Epoque |
souviens | Présent de indicatif | PrésentD’énonciation | Il raconte son enfance |
produisit | Passe simple | Action passée | Quand le narrateur était petit |
2)

3a) Ici le mot « initier » signifie apprendre, instruire.
3b)C’est une comparaison : « d’un ton un peu rude comme un conscrit … »
3c) Cette comparaison établie un rapport hiérarchique en les deux personnages.

II
1) Les quatre expression qui permettentde dresser un portrait physique de Michu sont : « le grand Michu, sa voix grasse de paysans à peine dégrossit, ses yeux gris.
2) a. « qui me frappa d’une certaine crainte » et « que, pour rienau monde, je n’aurais voulu avoir pour ennemi » sont les deux propositions subordonnée.
b. Ce sont toute les deux des propositions subordonnées relative.
3) Michu inspire au narrateur unsentiment de crainte : « le grand Michu était un gaillard, aux poings énormes, que, pour rien au monde, je n'aurais voulu avoir pour ennemi. »
4) « étais-je en admiration devant lui. » et « l'air d'extaseenthousiaste que je devais avoir en l'écoutant »
5) a. Ici singulier signifie quelque chose d’inhabituel.
b. L’adjectif est approprié car au lieu de ressentir de la crainte, le narrateurressent de l'admiration pour Michu.

III

1) a. La classe grammatical de « en » est un pronom adverbal.b. Dans le texte le mot « en » représente le complot.
2) Les quatre indices sont : « à voix basse. »,
3) a. Les paroles sont rapportées au discours direct.
b. Ces paroles révèlent quele narrateur est décidé à ne pas trahir Michu, même s’il doit être puni pour cela.
4) Cet épisode est déterminant dans la vie du narrateur car : Il est intégré pour la première fois dans un groupe...
tracking img