Business plan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 68 (16801 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire
INTRODUCTION : 3
I. RAPPEL DES RECOMMANDATIONS : 4
II LE BUSINESS PLAN : 5
A) Stratégie globale : 5
1. Mission : 5
2. Vision sur 3 ans : 6
3. Valeurs : 7
4. Cibles / clients : 7
5. Positionnement 14
B) Analyse globale 17
1. Analyse interne 17
2. Analyse de l’environnement externe 19
3. Analyse comparative avec notre concurrent principal :StudentChallenge 22
4. Canaux de distribution 24
C) Bilan 25
1. Bilan partenaires financiers. 25
2. Bilan pôle communication. 26
3. Bilan Pôle relations équipages 30
4. Pôle prévillage départ de Rennes 34
5. Pôle Village départ Paris 40
6. Bilan pôle Village Départ de BORDEAUX : 47
7. LES AUTRES ACTIONS DE RÉMUNÉRATION 59
III FICHES EVENEMENT 60
Action 1 : Raid 4L TROPHY™ 60Action 2 : Soirée de Remerciements 63
Action 3 : WEI 64
Action 4 : Soirée 4L/BDE 66
Action 5 : Les Admissibles 67
Action 6 : Opération Stylos pour le recrutement des P20 69
Action 7 : Organisation d’un goûter de remerciement 70
IV. FONCTIONNEMENT DE l’EQUIPE ET MANAGEMENT 71
A) Composition de notre équipe : 71
1. Organisation du pôle relation équipages 72
2. Organisation des pôlesVD de Paris, de Bordeaux et de Rennes 72
3. Organisation du pôle communication 73
B) Succès et difficultés rencontrés dans notre organisation 73
1. La passation 73
2. La gestion des pôles 74
3. Bilan des membres 75
V. BUDGET : 76
CONCLUSION : 77

INTRODUCTION : 

Les pieds à Rennes mais le cœur toujours au Maroc, c’est dans cet état d’esprit que nous faisons aujourd’hui lebilan de cette 12ème édition. Cette expérience fut véritablement inoubliable et enrichissante. Le travail de préparation, tout comme le raid au Maroc nous a appris énormément et nous en sommes tous sortis grandis.
Le challenge cette année était de taille : en effet, dans un contexte économique relativement défavorable, nous avions à cœur de faire aussi bien voire mieux que les éditionsprécédentes. C’est donc à force de persévérance et d’acharnement que notre équipe a réussi à collecter les fonds nécessaires pour faire des villages départ une prémisse au rêve. Nous avons réussi à remplir l’ensemble de nos tâches, notamment celle de fournir de la nourriture à l’ensemble des participants sur les villages départs. De plus, jusqu’en décembre, nous avions un déficit de 30 000 euros par rapportà notre budget prévisionnel mais nous nous sommes tous mobilisés et avons finalement atteint notre objectif.
Après les villages départ, place au raid ! Nous avons tous accompli nos missions d’une façon autonome et dans la bonne humeur ! Les roulements se sont fait naturellement et l’entraide primait au sein de notre équipe. En effet, cette expérience nous a tous rapprochés énormément.
Ce dossierest un bilan. Il rappelle ce qui a été dit et fait avant, pendant et après le raid et nous permet de voir si nos engagements ont été respectés et nos promesses tenues. Il contient également quelques recommandations pour la 13ème édition.

I. RAPPEL DES RECOMMANDATIONS :

Lors de notre soutenance au premier semestre, plusieurs remarques nous ont été faites et nous les avons prises en compteafin de mener à bien notre projet.
Tout d’abord, nous devions chiffrer tous nos objectifs de prospection. En effet, il est difficile de savoir si l’objectif est atteint lorsqu’il n’est pas clairement défini. Nous avons donc repris les objectifs de chaque pôle afin de les quantifier.
De plus, notre business plan n’était pas complet au niveau de l’analyse de l’environnement externe (le PESTEL).En revanche, nous y avions inclus la concurrence alors qu’elle doit être traitée séparément. Nous devions donc analyser plus en détail notre concurrent direct « le Student Challenge ». De plus, nous avions confondu les objectifs stratégiques et marketing. En effet, le suivi des équipages et l’organisation des villages départ ne font pas partie de nos objectifs stratégiques. Nous devions aussi...
tracking img