Candide (chapitre dernier), de voltaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1234 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Candide (Chapitre dernier extrait), de Voltaire

En retournant dans sa métairie à la fin du récit, Candide retrouve à Constantinople tous les acteurs du conte auquel s'est adjoint frère Giroflé. Au début du chapitre 30, la situation est encore loin d'être idéale dans la métairie, Cacambo s'épuise au travail et le reste du groupe se repend en récriminations en veines disputes ou s'ennuiemortellement. Deux visites vont permettre à Candide de sortir de l'impasse : celle du Dervich qui leur montre la vérité des démonstrations métaphysiques et celle du bon vieillard qui démontre que le bonheur est à leur portée grâce au travail. Après cette leçon, Candide prend définitivement en main le sort de la communauté sans se laisser influencer ni par Martin ni par Pangloss et en imposant la primautéde l'action sur le discours.

I] De l’opposition à l’harmonie

A) L’opposition entre les deux rencontres du Derviche et du Vieillard

- Candide, Martin et Pangloss sont à la rencontre du derviche : rencontre avec la philosophie voulue « ils allèrent le consulter. Le derviche représente la religion, il est présenté comme « très fameux qui passait pour le meilleur philosophe de laTurquie ». Ce superlatif permet d’accentuer par contraste la réelle personnalité du derviche.

- La première question posée relève de la métaphysique « Pourquoi un aussi étrange animal que l’homme a été formé ». Le derviche est entêté et ne veut pas discuter « De quoi te mêles-tu ? ». Pour répondre, il utilise une parabole « Qu’importe, dit le derviche, qu’il y ait du mal ou du bien ? Quand sahautesse envoie… ». Dieu, désigné par « sa hautesse » fait ce que bon lui semble et on ne peut rien y changer : « Que faut-il donc faire ? dit Pangloss –Te taire, dit le derviche ». L’accueil est déplaisant et il « leur ferma la porte au nez » ; modèle de la religion négatif + mauvaise approche de la philosophie.

- Opposition avec la 2eme rencontre avec la philosophie : rencontre avec levieillard ; rencontre inattendue « Pangloss, Candide et Martin […] rencontrèrent un bon vieillard » ≠ dans la désignation simple « bon » + il est âgé ; symbole de sagesse.

- Le vieillard est lui, accueillant, « il fit entrer les étrangers dans sa maison » et ses réflexions sont profondes « Candide, en retournant dans sa mitaine, fit de profondes réflexions sur le discours du Turc »

-L’opposition entre le sage et le derviche correspond à l’opposition entre Candide et Pangloss ; Pangloss est ridiculisé car il représente l’archétype du philosophe entêté : malgré tout, il veut prouver qu’on est bien dans le meilleur des mondes possibles « Tous les évènements sont enchaînés dans le meilleur des mondes possibles ». Il parle pour ne rien dire → tirade avec le nom des rois assassinés parordre chronologique : importance et grandeur de son savoir qu’il nous montre.

- La conversation entre Pangloss et Candide ressemble à un dialogue de sourds : Candide cherche humblement à avoir le dernier mot (il conclut le conte et il interrompt Pangloss « Vous savez…-Je sais aussi, dit Candide » → polyptote qui montre reprise du pouvoir sur Pangloss

B) Sur la route de la sagesse- 2eme rencontre avec la philosophie chopinée, Pangloss, Candide et Martin sont en chemin « en retournant à la petite métairie » ≠ de leur marche avec le vieillard qui est posé « un bon vieillard qui prenait le frais à sa porte sous un berceau d’orangers » → Candide n’a pas encore totalement fini son voyage « Toute la petite métairie entra dans ce louable dessein ».

- Le vieillard estsous un arbre : symbole de la sagesse et petitesse mis en avant avec sa caractérisation humble « bon » → il s’oppose à la grandeur du derviche

- Grandeur et petitesse dans les répliques de Pangloss ; philosophe qui parle pour ne rien dire, extrêmement longue force à Candide à avoir le juste mot

- Caricature de Pangloss « Pangloss porta la parole » → image du messager divin mais...
tracking img