Candide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (984 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Question : De qu’elle façon voltaire dénonce t - il l’esclavagisme ?

Introduction :
Voltaire de son vrai nom, François Marie Arouet, est un écrivain et philosophe français, auteur del’Encyclopédie avec Diderot. Il a marqué de XVIII e siècle période de grande transformation philosophique, où il lutte pour la vérité, la justice et la liberté de penser. Candide est un conte philosophique devoltaire paru à Genève en janvier 1759. Cet extrait du chapitre XIX raconte la rencontre entre Candide le héros du livre et d’un esclave mutilé. Il serait donc judicieux de voir de qu ‘elle façon Voltairedénonce l’esclavagisme. Pour cela dans une 1er partie j’étudierai le récit, sa mise en scène les personnages, puis la dénonciation de l’esclavage par l’ironie.

Lecture :

Commentaire :

I/Unrécit dramatique

Tous d’abord ce texte se construit avec différents types d’énonciations. En effet on commence par un récit avec l’utilisation de la 3em personne, du passé simple et de l’imparfait,qui décrit rapidement la rencontre entre les deux personnages. Puis on part dans un dialogue avec guillemets, tirets, entre Candide et l’esclave. Celui-ci est d’abord un échange de questions puis unlong discours de l’esclave qui se met à utiliser « nous » car il ne parle plus seulement de lui mais de tous les esclaves ; il en fait une généralité. Enfin on passe à un discours rapporté, celui de lamère, pour repartir sur un dialogue et finir par une phrase à la 3eme personne du narrateur.
Ensuite on analyse la situation. La rencontre entre les deux personnages crée un rapport physiquesymbolique. En effet Candide est debout, en mouvement alors que l’esclave lui est à terre, immobile. Il y a ensuite une progression dans la découverte de l’horreur de cet homme. On découvre d’abord le corpsétendu puis le manque de vêtement, un caleçon en guise d’habit, et enfin les mutilations, une jambe et un bras manquants. Ces trois observations sont misent sur le même plan.
Enfin ce texte...
tracking img