Censure

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 29 (7199 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CLAIN Jessica Guilgori Mariame IBOUTH Gladys PAVADE Isabelle 1ère L

BAUDELAIRE ET LA CENSURE SOUS LE SECOND EMPIRE
Sommaire Introduction I – Napoléon III A/Napoléon et son Empire:1852 / 1866 "L'Empire autoritaire" B/Napoléon et la censure

II – La vie de Baudelaire :"Le bohème, le dandy, le poète maudit"

III – Le recueil poétique :un projet"extraire la beauté du mal" A/Précurseur dusymbolisme, Baudelaire fait usage d’une technique et d’un style B/Pourquoi le titre « Les Fleurs du Mal » ? C/Une architecture bouleversée par la censure et retravaillée a)L’édition définitive de 1858 offre une structure en 6 grandes parties b) Les six parties du recueil retracent la pensée de Baudelaire dans son état pur c) Les sens éveillés IV – Baudelaire : l’art et la beauté indépendants de lamorale A/L’art B/La beauté V – Les poèmes censurés dans « Les Fleurs du Mal » Exemple de poème censuré : « Les Bijoux » VI – Le procès du recueil « Les Fleurs du mal »

Conclusion Bibliographie

BAUDELAIRE ET LA CENSURE SOUS LE SECOND EMPIRE

La censure définit une sanction visant l’interdiction de publier ou l’interdiction de faire connaître au public une partie ou la totalité d’un article depresse , d’une œuvre picturale , littéraire ou musicale , etc... C’est en fait un contrôle exercé par une autorité religieuse ou politique sur les artistes et les journalistes, groupes de personnes qui mènent un long combat contre cette répression pour obtenir leur liberté d’expression. La censure , qui a traversé des siècles et des siècles d’histoire, a fait de nombreuses victimes ; parmi elles,nous pouvons citer les écrivains les plus célèbres : Molière, Beaumarchais, Flaubert, Vian, etc... Au XIXème siècle, sous le Second Empire, période pendant laquelle de nombreux grands artistes ont vécu, la censure a été particulièrement de rigueur ; ce qui a rendu cette période assez éprouvante pour certains. Nous pouvons donc nous demander pourquoi et comment les ouvrages d’artistes de bonnerenommée ont-ils été censurés à cette époque. C’est ce que nous allons découvrir dans cette étude qui mêlera des recherches littéraires à l’étude d’une période de l’histoire de la France ; pour cela , nous prendrons l’exemple du poète Charles Baudelaire qui a vu son recueil intitulé Les Fleurs du Mal , censuré par Napoléon III, le souverain du Second Empire au XIXème siècle.

I/ NAPOLEON III

A/1852 - 1866 : « l ’ Empire autoritaire »

Napoléon III (Charles Louis Napoléon Bonaparte) né à Paris en 1808, président de la Deuxième République (1848-1852),est le fils d’Hortense De Beauharnais et de Louis Bonaparte roi de Hollande. Il tente , en 1836 à Strasbourg puis en 1840 à Boulogne de se faire proclamer empereur et de renverser Louis Philippe. Condamné à la détention perpétuelle, il estenfermé au fort de Ham (en Picardie) , où il élabore une doctrine sociale « l’extinction du paurérisme » en 1844. Il s’enfuit pour Londres en 1846. Il revient en France après la révolution de 1848, il est élu représentant dans plusieurs départements et devient président de la IIème République le 10 décembre 1848. La crise économique et morale à cette époque provoque la chute de la II èmeRépublique. Napoléon voyage à travers la France, tient des réunions, étend son influence dans tous les journaux et compte sur l’appui de ses proches ( Persigny, et son demi frère nommé Harny ainsi que St-Arnaud ), pour avoir une plus grande côte de popularité. Le 2 décembre 1851, il déclare l’Assemblée dissoute et fait réprimer les émeutiers à Paris. Un plébiscite ratifie le coup d’Etat et lui permetd’instaurer, en s’appuyant sur la constitution du 14 janvier 1852, un régime autoritaire et centralise une monarchie héréditaire. Il devient donc l’Empereur des Français et prend le nom de Napoléon III. En 1853, il épouse Eugénie Montijo pour assurer, plus tard sa descendance.

L’Impératrice Eugénie Montijo.

Napoléon III par Flandrin.

Pour aider son mari, elle s’est attirée

Les faveurs de...
tracking img