Chevalerie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5244 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chevalerie
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, rechercher
Adoubement de Lancelot, enluminure du XVe siècle.Le mot chevalerie est un dérivé du mot cheval, lui-même du bas latin caballus, « mauvais cheval » (à distinguer du latin classique equus), dont les mots « cavalerie » et « cavalier » sont aussi dérivés. Le terme sous-entend une forte distinction entreles chevaliers, combattants professionnels d'élite montés à cheval, et les paysans et les bourgeois, souvent considérés comme médiocres combattants, qui fournissaient la masse de l'infanterie, et, plus tard, de l'artillerie.

La chevalerie a peu à peu développé ses valeurs et ses coutumes propres, sous l'influence notamment de l'Église et de la « courtoisie » (la « fin'amor ») des troubadours ettrouvères, eux-mêmes fréquemment issus de la noblesse. D'une fonction militaire au service de l'aristocratie terrienne, la chevalerie est devenue une fraternité, puis un groupe social, enfin une institution. Certaines traditions sont remarquables, notamment la cérémonie de l'adoubement. Les vertus traditionnelles de la chevalerie, vues par le prisme de la littérature, sont de nobles sentiments telsla piété, l'humilité, la bravoure, la courtoisie, la foi et l'honneur.

Le terme « chevalerie » désigne également l'ensemble des chevaliers d'un royaume ou d'une région.

Les chevaliers sont des personnages souvent présents dans les romans fantasy puisant leurs sources dans les grands cycles légendaires, la matière de Bretagne (Légende arthurienne) et la matière de France (cycle des chansonsde gestes carolingiennes).

Sommaire [masquer]
1 Introduction
2 Essor de la chevalerie au XIe siècle
3 L'ascension sociale progressive des chevaliers
4 Le rôle de l'Église
5 L'âge d'or de la chevalerie
6 Qui pouvait devenir chevalier ?
7 Comment devient-on chevalier ?
8 Le genre de vie du chevalier
9 Les devoirs du chevalier
10 L'équipement du chevalier
11 Tournois et chevalerie
12Conclusion
13 Bibliographie
14 Littérature
14.1 Littérature médiévale
14.2 Romans historiques
15 Notes et références de l'article
16 Voir aussi
16.1 Articles connexes
16.2 Liens et documents externes


Introduction
Ulrich von Lichtenstein (Codex Manesse).Article détaillé : Genèse de la Chevalerie médiévale.Aux alentours de l'an Mil, le terme latin miles (guerrier) se répand. Ildésigne alors le chevalier. Ce chevalier se caractérise par le fait qu'il soit un guerrier à cheval, mais il n'est que rarement désigné par le terme equites signifiant cavalier. À l'époque où le système féodal se répand, la seigneurie en est la structure de base. C'est un système devant maintenir l'ordre et la justice et ayant pour centre le château fort.

Le chevalier est alors un guerrierappartenant à la maison du seigneur : celui-ci devant s'entourer d'un groupe de soldats professionnels qui l'aident à maintenir l'ordre et à protéger les habitants de la seigneurie, et les passants. Ils participent au contrôle des populations et partagent avec le seigneur les profits de la seigneurie. Dès le XIe siècle, miles devient synonyme de vassus, le vassal. Le chevalier est bel et bien le serviteurarmé du châtelain : il fait ses premières armes contre les ennemis du seigneur et les paysans libres (les Vilains) de l'an Mil. Il participe au maintien du système féodal et au respect des coutumes.

À Papia, le château vit en grande partie par les droits qu’il a attirés, provenant de l’ancien tonlieu de Léou. Les terres de la famille seigneuriale sont gardées par sept chevaliers, les premierschevaliers connus dans le sud de la France, mentionnés en 1029.

Essor de la chevalerie au XIe siècle
Cavalerie franque.Le XIe siècle constitue un tournant et c'est une évolution importante car il marque l'essor des châtelains et des milites, ceux-ci concurrençant et affaiblissant le pouvoir royal. En effet, ces deux entités deviennent de plus en plus autonomes et détiennent un pouvoir non...
tracking img