Chronologie de la revolution

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (843 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chronologie
16 octobre 1793 Le procès de Marie-Antoinette.
Après un procès sommaire et joué d'avance, ses accusateurs vont même jusqu'à l'accuser d'attitudes incestueuses avec ses enfants,accusateurs auxquels elle répondra avec émotion :"J'en appelle à toutes les mères !". La reine sera conduite à l'échafaud entourée des cris de Parisiens : "A mort l'Autrichienne!","Vive la République".
31octobre 1793 Les Girondins sont condamnés à mort par le Tribunal révolutionnaire, le règne de la Terreur est définitivement activé, les Girondins n'ont pas eu droit à leur défense etFouquier-Tinville a accéléré le jugement pour éviter que "les débats s'éternisent"; les 21 Girondins seront exécutés, place de la Révolution.
24 novembre 1793 Le Calendrier républicain créé par Fabre d'Eglantine(Poète politique) remplace l'ancien. Toute utilisation de l'ancien est d'ailleurs punie de la peine de mort ! .
Dorénavant tous les actes publics seront datés de l'An I de la République (1789). Lesmois ont changé de nom : Germinal, Floréal, Prairial, Messidor, Thermidor, Fructidor, Vendémiaire, Brumaire, Primaire, Nivose, Pluviose et Vantôse remplacent janvier, février….
5 décembre 1793Desmoulins lance une attaque contre la politique de "la Terreur" et les Hébertistes qui la soutiennent. Il se rapproche des modérés dont Danton qui eux préconisent l'indulgence.
5 février 1794 Robespierreexplique sa conception des méthodes du gouvernement : "La vertu, sans laquelle la terreur est funeste; la terreur, sans laquelle la vertu est impuissante". Robespierre tente ainsi de justifier lescondamnations à la guillotine qui ne cessent plus. Il s'attaque ici à Danton qui a pris le parti des indulgents mais aussi aux Hébertistes qui risquent de pousser la France à la dictature. Un peu plustard, Saint Just se ralliera au discours de Robespierre: "Ce qui constitue une république, c'est la destruction totale de ce qui lui est opposé."
13 mars 1794 Le Comité de Salut Public poussé par...
tracking img