Clivage gauche droite

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1742 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
UNIVERSITE PARIS DAUPHINE

A QUOI SERT LE CLIVAGE GAUCHE/DROITE EN FRANCE?

Introduction:

«Je vote à Gauche» «Moi à Droite». Voilà deux phrases que l'on entend couramment en période d'élections en France. On y retrouve deux notions opposées qui sont «Droite» et «Gauche». Selon Marc Crapez, la Droite rassemble les citoyens partageant des idées conservatrices alorsque la Gauche renvoie, d'après lui, à des idées libérales et novatrices. Quand on regarde dans un dictionnaire, ces deux notions sont définies comme opposées. Celles-ci dessinent un clivage politique et idéologique (avec également des traits sociologiques) c'est à dire une séparation des idées politiques et idéologiques divergentes. On peut alors se poser la question suivante: quel est le rôlepolitique et idéologique du clivage gauche/droite en France? Cette dichotomie politique exerce diverses fonctions essentielles dans le paysage politique français mais elle admet tout de même certaines limites. Pour répondre à cette problématique, nous diviserons notre travail en deux temps: dans une première partie nous étudierons l'utilité politique et idéologique de la césure gauche/droite. Puis,dans une seconde partie nous examinerons ses limites.

I) Un clivage nécessaire pour représenter le champ politique tant au niveau politique que idéologique.

A) Une condition nécessaire pour un régime parlementaire et retour sur la naissance de cette séparation

*Le clivage Gauche/Droite est nécessaire pour un réel régime parlementaire
→D'après Crapez,il faut, pour constituer un régimeparlementaire, avoir au minimum deux partis qui matérialisent le pouvoir et l'opposition = principe de la démocratie
= Un régime parlementaire a besoin de représenter les partisans du pouvoir en place par opposition aux dissidents → un seul parti au pouvoir = dictature et expression d'un seul point de vue
Exemple:→Aux États-Unis = «Democrats» vs «Republicans»
→EnFrance = Gauche vs Droite

►cette division Gauche/Droite est «l'axiome premier»de toute analyse politique en France, comme nous le présente René Raymond dans les premières lignes du texte.
Césure Gauche/Droite = fruit de l'histoire → Le rôle d' «axiome» premier se concrétise en 1914 après une long processus qui a débuté en 1789.
►1789 = fissure Gauche/Droite: →Gauche = désir de dépasser leseffets de la Révolution
→Droite = rattachée aux valeurs monarchiques
►►Première distinction Gauche/Droite

Donc, la séparation entre «dominés» et «dominants» constitue l'essence de la rupture Gauche/Droite. Elle participe aussi à l'équilibre d'un régime parlementaire «digne de ce nom» comme le souligne Marc Crapez dans son article.Quels sont les autre fonctions de ce clivage?

B) Une clarification et une simplification de la vie politique

*Le clivage Gauche/Droite permet de clarifier la représentation de la politique pour les citoyens.
→il met fin à une interprétation personnelle des adjectifs tel que «républicains», «radical» ou encore «libéral» et donne naissance à une classification plus objective des partispolitiques. Comme le pense également René Raymond:
►cette séparation Gauche/Droite apparaît comme une division objective de la réalité politique.
= au début de l'histoire de la rupture Gauche/Droite, on qualifiait les partis par rapport à la place qu'ils occupaient dans un amphithéâtre
→Exemple: Les Montagnards (siégeant en haut de l'hémicycle) s'opposent aux Membre de la Plaine (positionnésen bas de l'amphithéâtre).
→Exemple: Parti de Gauche = à gauche du président de l'assemblée
Parti de Droite = à droite du président de l'assemblée
►la topographie parlementaire était et reste le moyen primordial par lequel le citoyen se pense en politique comme nous l'exprime Marc Crapez = un citoyen se repère en politique en regardant la place qu'occupe...
tracking img