Commentaire de "fable ou histoire" de victor hugo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (506 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
"Fable ou Histoire" est une fable extraite du Livre III des Châtiments de Victor Hugo et publiée en 1852; elle raconte l'histoire d'un singe déguisé en tigre. Cette fable est une pastiche (=imitation) de "L'âne vêtu de la peau du lion", une fable de La Fontaine écrite en alexandrins. Nous allons démontrer, comment, à travers la dénonciation politique et morale de Napoléon III, Hugo fait lasatire de celui-ci.

Victor Hugo dénonce la moralité de Napoléon III.
Le choix du singe n'est pas un hasard, c'est un animal bas, vicieux, ce qui appuie l'impression de méchanceté qu'Hugoveut susciter chez le lecteur. Dans ce même but, il emploie des termes violents tels que : "atroce", "féroce", "meurtre", "égorger", "carnage", des termes qui nous font presque voir et entendre("grincer des dents") la férocité et la méchanceté du singe.
Sur le plan moral toujours, Hugo nous montre avec quel jeu le singe endosse un rôle qui ne lui revient pas de droit. C'est dans ce but que lechamp lexical de l'imitation, est utilisé : "se vêtit", "il avait endossé". Il y a aussi le fait que le singe est volontairement méchant ("atroce") alors que le tigre, lui, est naturellement"méchant". Est aussi représenté un singe vaniteux qui crie haut et fort : "Je suis le vainqueur des halliers, le roi sombre des nuits ! "
Cependant, le méchant est démasqué : le singe aux airs degrandiloquence se fait arracher la peau, aussi fragile qu'un linge, par le belluaire. Hugo s'amuse de cette chute, ainsi le terme "vainqueur" est-il utilisé de façon ironique au vingtième vers. Aussi, l'uniqueparole du belluaire est rendue péjorative grâce à l'expression "ne...que".

Victor Hugo dénonce la politique menée par Napoléon Le Petit.
Aux premiers vers, les termes "royal","vainqueur", "le roi" dénoncent les prétentions de Napoléon III, mais aussi la conduite cruelle de celui-ci : "Égorgea les passants, dévasta la forêt ". Le fait que le singe endosse, d'une manière vile,...
tracking img