Commentaire du bellay sonnet 1

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (549 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Joachim du Bellay, Regrets, VI (1558)

Las, où est maintenant ce mépris de Fortune? a
Où est ce cœur vainqueur de toute adversité,   b
Cet honnête désirde l'immortalité, b
Et cette honnête flamme au peuple non commune? a

Où sont ces doux plaisirs, qu'au soir sous la nuit brune a
Les Musesme donnaient, alors qu'en liberté c
Dessus le vert tapis d'un rivage écarté c
Je les menais danser aux rayons de la Lune ?a

Maintenant la Fortune est maîtresse de moi, d
Et mon cœur qui soulait être maître de soi d
Est serf de mille maux et regrets qui m'ennuient.e

De la postérité je n'ai plus de souci, f
Cette divine ardeur, je ne l'ai plus aussi, f
Et les Muses de moi,comme étranges, s'enfuient. e

L’information d'arrière-plan des Regrets
« Les Regrets » sont composés de 191 sonnets.
-En 1553, le cardinal Jean Du Bellay, qui avait été endisgrâce, est rappelé par le roi Henri II, en guerre contre Charles-Quint, pour négocier avec le pape Jules III. Le cardinal accepte d'emmener son cousin Joachim Du Bellay comme secrétaire.

-Au début, ilavait plein des espoirs parce que:
• Rome était la capitale de la chrétienté d’Occident. Capitale spirituelle et temporelle, elle offrait de nombreux espoirs de carrière.
• Anciennecapitale de l’Empire romain, Rome est aussi le lieu que tout humaniste rêve de fréquenter : non seulement pour les vestiges de l’Antiquité, mais aussi parce que la Renaissance a pris racine en Italie-Mais il a été déçu
• Il était chargé par le cardinal du ‘ménage.’ : il devait s’occuper de régler les divers créanciers, voire de les faire patienter. Ces occupations ingrates l’ennuient et ne...
tracking img