Commentaire du discours de bayeux de de gaulle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1083 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Faculté de Droit d’Orléans
Commentaire de droit constitutionnel
L1-DG
MAHIEDDINE Chahinez
Commentaire de texte :
« Discours prononcé par le Général de Gaulle à Bayeux le 16 juin 1946 »
Le discours prononcé par le Général de Gaulle a choisit la ville de Bayeux pour prononcer ce discours car il y avait une volonté pour lui de revenir pour l’anniversaire de la libération de laville ce qui apporte un symbolisme plus important.
Il ne faut pas oublier que nous sommes tout juste a la fin de la seconde guerre mondiale ce qui donne une porter plus importante a ce discours. Il ne faut pas oublier que pour le peuple français le général de Gaulle reste le libérateur de la France, c’est celui qui a mis fin au régime totalitaire du Maréchal Pétain. Après la libération de la Francepar les alliés De Gaulle crée le gouvernement provisoire de la république Française dont il est le président en septembre 1944.
Avec cette création ce suivent d’autres réformes comme le droit de votes des femmes en 1945 qui purent voter pour la 1ère fois au élections municipales de 1945 et une autre grandes réformes qui est la nationalisation de l’assurance maladie obligatoire pour tous quiest la sécurité sociale.
Mais le Général de Gaulle démissionne de la présidence du gouvernement provisoire car il est en désaccord avec l’Assemblée Constituante selon de Gaulle « la séparation des pouvoirs implique que le gouvernement ne procède pas du parlement mais du chef de l’Etat placé au dessus des partis ».
En clair De Gaulle veut que le chef de l’Etat ne soit attaché a aucun partipolitique et que son rôle soit celui d’un arbitre entre le gouvernement et le parlement.
Dans le discours de Gaulle ont voit qu’il est pour que le chef de l’Etat soit perçu comme un arbitre de la politique du pays. De gaulle veut que celui-ci soit le gardien du pouvoir exécutif. Il veut aussi la création d’une deuxième chambre qui soit élu au niveau locale afin que celle-ci puisse contre balanceravec le pouvoir de la première chambre où siège les députés.
Pour de Gaulle l’intérêt de créer une deuxième chambre permet d’avoir une meilleure séparation des pouvoirs mais pas seulement, cela permet aussi de pouvoir avoir une certaine représentation au niveau locale de la population ce qui permettrait d’avoir une vision politique plus proche de celle du peuple français.
Le discours deBayeux marque le début de la scission entre le Général de Gaule et l’Assemblée Constituante car les idées de son discours ne seront pas suivis par la gauche, ni par les démocrates chrétiens, ni même par une partie de la droite qui jugent ses propos trop éloignés de la tradition français et parlementaire.
Nous allons essayer de savoir quel est l’équilibre des pouvoirs au sein de l’organisationétatique.
{text:soft-page-break}
Pour répondre à cette question on va diviser notre analyse en deux parties qui seront :
Le rôle du parlement au sein de l’organisation étatique et le chef de l’Etat garant de l’arbitrage entre le gouvernement et le parlement.
Commençons par notre première grande partie
I) le rôle du parlement au sein de l’organisation étatique
Cette première grandepartie sera divisée en deux sous parties qui sont le suffrage universel direct moteur de cette organisation et la création d’une deuxième chambre avec une volonté de représentation locale
A) le suffrage universel moteur de cette organisation
Selon De Gaulle « il est clair et entendu que le vote définit des lois et des budgets revient a une Assemblée élue au suffrage universel et direct. » on voitbien que dans ce passage l’idée est que le suffrage universel direct doit être la base de fonctionnement de cette assemblée. Cette volonté de suffrage universel direct afin que ce soit le peuple qui puissent choisir ses représentants et pour redonner confiance au peule français en ses dirigeants car celui-ci avais connu de nombreuses instabilités politique notamment sous la IIIème république....
tracking img