Commentaire montesquieu de l'esprit des lois

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (986 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Sandra Ait El Hadj Séance du 17 novembre 2008

Commentaire de texte de Montesquieu

De l’esprit des lois

« Toute société dans laquelle la garantie des droits n’est pas assurée ni laséparation des pouvoirs déterminée, n’à point de Constitution ». Cette disposition de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 aout 1789 que l’on trouve en son article 16 constitueencore de nos jours une valeur essentielle.

La répartition des pouvoirs est une valeur constitutionnelle importante dont les premiers grands théoriciens étaient John Locke et Montesquieu.Montesquieu, auteur inscrit dans le courant des philosophes des Lumières est connu pour ces différents écrits mais particulièrement pour  De l’esprit des lois  paru en 1748.  De l’esprit des lois est l’œuvremajeure de l’auteur et est une étude des principes fondamentaux des institutions politiques. Même si vivement critiquée par certains au moment de sa parution, De l’esprit des lois demeure une œuvre quia influencé, voir guidé la pensée politique. Elle a par exemple inspiré la rédaction de la Constitution de 1791. Montesquieu y fait apparaitre la classification traditionnelle de répartition despouvoirs en trois catégories : le pouvoir législatif, le pouvoir exécutif et le pouvoir judiciaire. Si de nos jours, ce principe est globalement accepté et reconnu comme étant un gage de liberté et dedémocratie, cette idée de séparation des pouvoirs était alors « révolutionnaire » en ce qu’elle s’opposait à la monarchie absolue et au système de division entre le clergé, l’aristocratie et le peuple.L’extrait ici commenté est l’exposé par Montesquieu du principe de répartition des pouvoirs, son fonctionnement ainsi que son objectif. Selon l’auteur « tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser »aussi faut’ il que « par la disposition des choses le pouvoir arrête le pouvoir ».

Il est donc important de se demander dans quelles mesures le pouvoir peut-il arrêter le pouvoir ?

SI...
tracking img