contrefacon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2146 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 avril 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
La contrefaçon, peut on arrêter cette pratique ?


Qu’est-ce que la contrefaçon ?

La contrefaçon désigne le fait qu’une personne physique ou morale a un droit de propriété enregistré à l’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI) et qu’une autre personne l’utilise sans l’autorisation de celle qui le détient.

La contrefaçon prend diverses formes telles que la copie,l’imitation, le piratage, le détournement, la ressemblance d’une œuvre littéraire, artistique ou industrielle au détriment de son inventeur. 

Elle constitue une atteinte à tous les types de droit de propriété intellectuelle, qu'il s'agisse des brevets d’inventions, des marques de fabrique, des dessins et modèles, des obtentions végétales ou des droits d’auteur. 

Les marques et produits qui fontl’objet d’une contrefaçon sont dits contrefaits et les imitations sont qualifiées de contrefaisantes. 

Ce fléau s’apprécie pour les ressemblances entre les produits et non pour leurs différences. La contrefaçon est un moyen de tromper les personnes. Parfois, il est très difficile de différencier le produit authentique du produit contrefaisant. Le contrefacteur, personne coupable de contrefaçon, reprendquelques éléments d’un produit pour entrainer la confusion chez les acheteurs. 




Les origines


La contrefaçon est apparue il y a plus de 2000 ans. En effet, elle n’est pas un phénomène récent dans la mesure où elle a commencé avec le commerce des produits .




Les droits de propriété 


Celui qui exploite l’industrialisation de l’invention détient la propriétéindustrielle. Alors que la propriété intellectuelle est possédée par l’inventeur du produit.

La contrefaçon peut frapper tous les types de droits de propriété :

Les droits d’auteur et les droits voisins sont les types de droits qui protègent les créations de l’esprit (musiques, traduction…)

Les marques sont l’ensemble des signes propres d’un produit par exemple le logo, le nom, l’emblème, le slogan…Les dessins et modèles sont l’apparence du produit, c’est-à-dire son design par exemple la texture, la forme, les contours, les matériaux, les couleurs…. On trouve ce type de contrefaçon dans le domaine du textile et des jouets.

Ces trois premiers types de contrefaçon sont les plus couramment utilisés.

Toutefois, les brevets (qui servent à la protection d’une création technique) lescertificats d’obtention végétale, (permettant de protéger les nouvelles variétés de plantes) et les appellations d’origine et indications géographiques (qui justifient le lien entre un produit et son origine géographique) sont aussi contrefaits.

Il est possible qu’un même produit puisse contrefaire plusieurs droits de propriété. 










Les types de produits contrefaits 

Lors deson apparition, la contrefaçon a touché en premier les produits de luxe avant de frapper tous les autres biens de consommation.

Les contrefacteurs s’intéressent à tous les types de secteurs d’activités pour augmenter leur bénéfice. On remarque que les contrefaçons sont faites avec des matériaux de moins bonne qualité aussi bien en ce qui concerne les produits que les emballages.

Comme aucundomaine n’est exclu, cela peut-être très dangereux pour certains produits contrefaits. La douane remarque que les principaux produits contrefaits sont : l’automobile, les médicaments, le textile, la maroquinerie, les jouets, l’alcool, le tabac, l’informatique, la vidéo, l’audio, les produits de grande consommation, la parfumerie, les cosmétiques, les œuvres d’art et les obtentions végétales…L’ampleur du phénomène

Avant 1990, la contrefaçon était rarement pratiquée mais liée au système d'échange. C'est devenu une activité grandissante continuelle de plus en plus inquiétante vu la rapidité de sa progression. Elle contribue à faciliter l’expansion du commerce et prend de plus en plus d’ampleur. La contrefaçon reste un délit par conséquent il est difficile d’évaluer la valeur...
tracking img