Cour controle de gestion

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1801 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CONTROLE DE GESTION

21 janvier 2009

Contrôle de gestion

C’est un ensemble d’outils qui vont mettre en place des décideurs et un système de gestion (système d’information existant dans l’entreprise). (cf. Henry BOUQUIN et Philippe LORINO). Pour PL, le contrôle de gestion permet de gérer les coûts mais aussi la valeur, c’est un outil et un moyen de pilotage de l’entreprise.

A labase, le contrôle de gestion était principalement un contrôle de vérification. Son objectif : déterminer les coûts « passés » de l’entreprise et vérifier leur évolution en calculant les écarts. Cela englobe la comptabilité analytique. Il a été mis en œuvre à travers toutes les techniques de calcul (direct costing). Peu à peu, on est passés à un contrôle prospectif qui suit et anticipe l’évolution descoûts futurs (cf. coûts cibles).

PREMIERE PARTIE : LA GESTION BUDGETAIRE.

C’est un mode de gestion consistant à traduire un programme d’actions chiffrées : le budget. Ce sont des décisions prises par la direction avec la participation des responsables (cf. PCG de 1982). Cette gestion du budget va nécessairement se traduire par la définition d’objectifs, une organisation de la prévision.Cela traduit ce que les décideurs veulent pour l’entreprise.

Elle nécessite la participation et l’engagement des responsables notamment si on se situe dans le cadre d’une action décentralisée. Elle va consister en l’établissement périodique des prévisions qui doit être contrôlé dans le temps.

La méthode consiste en l’établissement des prévisions précédant la réalisation qui passera parun contrôle.

PREVISIONS

CONCERTATION MISE EN ŒUVRE EXPLICATIONS + AJUSTEMENTS

BUDGETS COUTS REELS ECARTS

En long terme, on a la PLANNIFICATION STRATEGIQUE.

En moyen terme, la PLANNIFICATION OPERATIONNELLE.

En court terme, la GESTION BUDGETAIRE (c’est l’étude qui nousintéressera).

PROCEDURE D’ELABORATION BUDGETAIRE.

Planification stratégique a moyen terme

Recherche documentaire (étude de marché, statistiques)

Plan stratégique

Prévisions ventes

On remarque l’interdépendance des budgets, ceux-ci permettant la cohérence des pouvoirs (budgets généraux) de l’entreprise. Par exemple, le budget de trésorerie permet de déterminer notre trésorerie et lebilan prévisionnel permettra l’équilibre financier.

Cette procédure budgétaire fonctionne par itération. On détermine l’équilibre financier (équilibre entre ressources et emplois qui existent) : cf. BFRE… cela permettra aussi une meilleure connaissance des atouts et faiblesses de l’entreprise. Par l’anticipation sur les réalisations, la gestion budgétaire permet d’améliorer la capacité deréaction de l’entreprise.

Elle engage la et responsabilise les acteurs. La gestion budgétaire force aussi à la coordination des actions.

Cependant, cette gestion budgétaire a des limites ; elle se fonde en grande partie sur des modèles passés. Elle pérennise des postes qui ne créent pas forcément de la valeur. De plus, imposer des objectifs aux acteurs peut favoriser chez eux une augmentation detension, un stress qui les amènerait à être inefficaces. Si les prévisions ne sont pas réalistes, cela entraîne des dysfonctionnements à haut risque. Le but est d’améliorer l’ensemble de l’entreprise. Mais l’évolution de l’environnement peut rendre obsolète l’activité de l’entreprise…Parades ??? (cf. T.D.)… Mais malgré l’obsolescence des budgets, on va essayer de les rendre plus efficaces (cf.budget base zéro : BBZ) : une des parades.

DEUXIEME PARTIE : BUDGETISATION DES APPROVISIONNEMENTS.

Cette budgétisation dépend des budgets de production et de vente. Donc, la gestion prévisionnelle des approvisionnements impose des objectifs :

➢ Jamais d’arrêt de production par manque d’approvisionnement.

➢ La recherche de minimisation et d’optimisation des stocks. Il faut...
tracking img