Course d'orientation en milieu urbain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1196 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
RÈGLEMENT URBAN RALLYE

La course d’orientation débute à 13h30 et se termine à 16h00 chaque minute d’avance rapporte 1point (exemple : retour à 15h30 = +30 points)

Chaque balise validée rapporte 20 points

Les défis :

PIJ : 1 POINT PAR BONNE RÉPONSE À UNE DIAPOSITIVE

GARAGE MUNICIPAL : 5 POINTS PAR DÉFI REUSSI

ESPACE NUMÉRIQUE : 5 POINTS PAR BONNE RÉPONSE AUX RECHERCHES

DAL :5 POINTS PAR RÉPONSE JUSTE

AUTO ÉCOLE : 2 POINTS PAR BONNE RÉPONSE DONNÉE ET 5 POINT POUR LE CLASSEMENT DES AMENDES

GARE DE MEUDON : 5 POINTS PAR ITINÉRAIRE JUSTE

NOTA BENE : LES POINTS SONT REPORTÉS SUR LA FEUILLE DE ROUTE DE CHAQUE ÉQUIPE AINSI QU’UN CACHET DE LA STRUCTURE SIGNATURE OU TAMPON

BILAN DE L’URBAN RALLYE

INTODUCTION :

Le bilan effectué ici sera a compléter avecl’évaluation des objectifs pédagogiques des publics via les critère préparés, une réunion bilan avec les équipes d’animation prévue sur chaque structure le mercredi 27/04 et le retour de tout les partenaires.

EFFECTIFS :


23 jeunes : 11à 15 ans
EJ EJV MBS Monnet
8 6 5 4

Animateurs : 10 Structure : 4 Temps de
Sensibilisation Course d’orientation
Mélanie EJ • •
Hamza EJ •
Sara EJ ••
Black EJ • •
Emmanuelle MBS •
Bernard MBS • •
Mamadou MBS • •
Leïla EJV •
Rafik EJV • •
Ludivine Monnet • •

L’effectif maximum prévu était 48 jeunes, 23 jeunes dont 4 hors service jeunesse met en évidence un manque de communication sur l’action et un manque d’intérêt pour la thématique.
Le manque d’effectif ont obligé une réorganisation des animateurs présents sur lesdifférents temps de l’action.

PRÉPARATION :

Les objectifs du projet de coordination autour de la thématique « prévention routière » effectuée au mois de janvier ont permis d’introduire le travail fait par la suite et de donner une idée générale.

Le travail effectué avec Mélanie le référent de l’action pour déterminer le cadre proposé aux animateurs a permis une organisation efficiente etune cohérence du référent et du coordinateur.

La régularité des réunions et des points effectués avec les acteurs et partenaires a permis de les impliquer un maximum (un point fait tout les mercredis du 16/03 au 18/04).

La préparation de l’action a débuté le 16/03 (1mois avant) par la présentation des objectifs de l’action, qui ont été bien compris par les équipes, la semaine suivante letemps de travail en commun à été productifs car les rôles et missions de chacun étaient bien ciblés de plus les équipes ont apprécié le faits de travailler en commun et en petits groupes, la plus grosse partie des contenus ont été faits pendant ce temps.
Les points faits les mercredis suivants avaient pour but le suivi des contenus et l’information des avancés de chacun.

La communicationautour de l’action a été régulière avec les différentes équipes, cependant la communication par mail doit absolument être complété par des points téléphoniques qui permettent de mobiliser d’avantage.

La relation avec les partenaires fut mon rôle en dehors de la coordination, le choix a été de privilégier des partenaires municipaux car facilitant leur adhésion, le contact avec une dizaine departenaires fut judicieux car au final seule un peu plus de la moitié a participé à l’action.
La non participation de certains partenaires tel que la police municipale est liée a une prise de contact trop tardive.

MISE EN OUEVRE :

La mise en œuvre a été proche de ce qui avait été prévu (peu de préparation avant l’accueil car peu de matériel), mais quelques adaptations ont été nécessaire tel quele tirage au sort des équipes fait le matin avant la sensibilisation qui était prévu le midi ce qui a permis de favoriser la mixité plus tôt dans la journée.
Le timing précis a facilité l’adhésion des jeunes à la thématique.

SENSIBILISATION :

_ Jeunes : les supports choisis, le temps relativement court et la manière d’aborder les différents ateliers ont plus aux jeunes le théâtre...
tracking img