Crise greque

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5812 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
PLAN

INTRODUCTION

I-DEFINITION ET PRESENTATION DES DIFFERENTS CONCEPTS

A- L e budget

B- Le déficit budgétaire

C- Causes et gestion des déficits publics

II-LA CRISE DU DEFICIT BUGETAIRE GREC

A- L’économie grecque d’avant crise

B- Le problème grec

C- Causes de la crise et gestion du déficit : Le plan d’austérité

III-CONSEQUENCES DE LA CRISE GRECA- Conséquences pour l’économie grecque et risque pour l’Europe

B- Effets sur les marchés financiers et sur l’euro

C- Portées sur le reste du monde

CONCLUSION

INTRODUCTION

La crise de 2007 est considérée comme la pire crise connue par le monde depuis celle d’octobre 1929. Après les multiples suppressions d’emploi au sein des entreprises, les nationalisations et larecapitalisation des plusieurs banques internationales, les scandales de détournements et de mauvais placement, la forte contraction du crédit entraînant le ralentissement des économies mondiales, la crise d’abord financière ensuite économique revêt aujourd’hui un tout autre aspect celui des déficits budgétaires des Etats.

Au regard de la nouvelle configuration prise par la crise, lesréflexions économiques, politiques, sociales et intellectuelles viennent nourrir les débats récurrents sur la remise en cause de sacre Sin principe en finance selon lequel UN ETAT NE PEUT FAIRE FALLITE ? Avec en toile de fond le débat sur la pertinence des modèles économiques classiques. C’est dans ces canons d’échanges que rentre notre travail sur les déficits budgétaires précisément le cas de laGrèce. Travail, dont la pertinence ne saurait être contestée au vue de l’actualité économique et financière internationales de ces derniers mois.

Le sujet ainsi énoncé, suscite un certain nombre d’interrogations en vue de sa compréhension. Notamment à quoi correspond une situation de déficit budgétaire ? Quelles peuvent en être les causes ? Et questions ramenées au cas grec, quelles sont lesconséquences d’un déficit budgétaire excessif sur l’économie grec ? Sur l’économie européenne, et par lien de causalité celles sur l’euro (monnaie unique de l’UEM).

Nous définirons sommairement les notions capitales telles que le budget et son déficit d’abord(I), nous examinerons ensuite le problème du déficit budgétaire grec(II), et enfin ses conséquences sur les économies européennes etmondiales(III). Cette suite de questionnements nous offrira les clés pour la compréhension d’un problème qui a priori nous semblerait éloigné de notre environnement, mais in fine qui sait ?

I- EXPLICATION DES NOTIONS ET CONCEPTS

Avant toute tentative d’analyse, il nous semble important de donner quelques définitions de concepts qui seront mentionnés dans nos travaux. C’est ainsi que nous verrons tourà tour les notions de budget et ses principes, le déficit budgétaire ses causes et sa gestion.

A- LE BUDGET

Selon l’ouvrage Initiation à la Macroéconomie[1] « le budget » se définit comme « l’ensemble des comptes qui décrivent, pour une année civile, les ressources et les charges étatiques et comprend la loi des finances initiale et les éventuels rectificatifs (souvent dénommée‘’collectif budgétaire’’) ».
C’est la loi des finances qui prévoit et autorise l’ensemble des charges et recettes de l’Etat, ainsi l’établissement d’un budget obéit à certains principes qui sont principalement ceux d’annualité(le principe qui veut que le budget de l’État soit voté chaque année), ce qui autorise les pouvoirs publics à percevoir des impôts pour effectuer des dépenses annuelles. Néanmoins pourcertains travaux l’horizon annuel est trop court, c’est pourquoi l’étalement de ces dépenses permet d’éviter le déséquilibre du budget d’une année donnée. Venant à la suite du premier principe, il existe celui d’universalité budgétaire, qui veut qu’aucune recette ne soit affectée à une dépense particulière (exception faite des comptes spéciaux du Trésor). En plus de ces principes...
tracking img