Crpe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2047 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
EPS exposé (EPS = discipline d'action)

Entrée dans l'exposé par une problématisation lors de l'analyse de ma préparation.

MA PRATIQUE
développement des qualités aérobies : séances de puissance (VMA) et de capacité aérobie
amélioration de la force : séances de PPG (préparation physique généralisée, séance de côtes, séances de musculation)
amélioration de la vitesse : séances decapacité anaérobie alactique
Pratique personnelle : physique scolaire, associative, etc.
Préparation à l'épreuve : cours théorique, observation, expérience des animations)
Thématique : santé, ressentis, motivation, etc permettent de mettre en relation les différents champs de connaissance et les illustrations pragmatiques des référents théoriques.
Contextualiser les connaissances avec desexemples de comportements et des dispositifs d'enseignements, articulation des connaissances avec des références plus personnelles.
Prendre appui sur l'évolution de la prestation.
Pratique pour soi : présentation de la préparation, gestion de l'épreuve, connaissances techniques et culturelles sur l'APSA choisie (méthode de préparation et d'entraînement) ‣ l'inscription culturelle de l'activitédans le paysage social permet de poser la question des enjeux scolaires de l'activité et ses mises en oeuvre pédagogiques.
Pratique pour son enseignement : montrer en quoi et comment la pratique personnelle peut aider à construire un enseignement de l'EPS adaptée à l'école (entrées différenciées par le processus, par le projet de l'élève.
Lien avec les autres disciplines = polyvalence del'enseignant
Lien avec le développement de l'enfant : points de vue affectif, psychomoteur, social, cognitif (justifications des choix pédagogiques et didactiques par des contenus porteurs de sens), et enjeux de l'EPS (santé par exemple) ‣ l'élève est confronté à un problème et à des choix qui lui permettent d'apprendre et progresser grâce à la connaissance du résultat de ses actions)

Planification :nombre de semaines à répartir entre
capacité aérobie
développement de la puissance
sollicitation de vitesse spécifique
Régularité : qualités psychologiques liées à l'acceptation de l'effort
sAdaptation : toute amélioration du potentiel énergétique ‣ adapter la charge de travail aux capacités de chacun, le travail collectif est favorable à la motivation
Entraînement suivi etconstruit permet de construire l'UA

DEVELOPPEMENT DE L'ENFANT (= POUVOIR)
Par rŽpŽtitions successives il va construire une action
motrice de plus en plus volontaire, organisŽe, et efficace. Au fur et ˆ mesure de sa croissance ces
actions vont se rŽorganiser ˆ des niveaux de complexitŽ progressivement plus importants et toujours
en fonction de la sollicitation de l’environnement et des problマmesposŽs par ces situations.
Les méthodes pédagogiques s'adaptent en fonction du développement de l'enfant.
Les stades de développement s'échelonnent de 2 à 11 ans mais il existe des différences notables dans un même stade en fonction de chaque enfant.
Il existe également de grandes différences entre le début et la fin d'un cycle.

Cycle 1 : plan psychomoteur
motricité globale bilatéraleéquilibre instable
tonus mal maîtrisé
capacités de concentration et d'attention moindres
volonté de faire seul
fonction symbolique importante
engagement global dans l'action progressif en fonction des enfants (+/- besoin de sollicitation de l'adulte)
besoin d'un but concret pour le tâtonnement exploratoire
‣ répétition + observation + progression ⇥ adaptation et atteinte au but
‣ activitésexploratoires (libres, guidées ou conduites) par recherche de diversité des exemples et adaptabilité des comportements

Cycle 2 : plan psychomoteur
affinement des conduites
début des dissociations
manipulation + fine ‣ + grande dextérité
équilibre statique et dynamique mieux maîtrisés
affirmation de la latéralisation
besoin de mouvement important
développement de...
tracking img