Decathlon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2205 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
AFP
21 février 2005 - Une enquête réalisée par Ipsos pour Groupe 76 dans le cadre du 18ème salon Mondial Body Fitness.
Alors que les salles de fitness ont traversé deux années assez difficiles entre 2002 et 2004, le Groupe 76 a souhaité dresser un nouveau bilan des pratiques sportives des Français et plus particulièrement de leur pratique du fitness, en réalisant une nouvelle vague de sonbaromètre " Les Français et le Body Fitness ".

Il s'agissait aussi d'évaluer la perception du développement récent des activités de SPA et de mesurer l'intérêt des pratiquants du fitness pour ce type d'activités. L'enquête réalisée par Ipsos pour le Groupe 76 auprès d'un échantillon représentatif de Français montre que si la pratique du fitness est stable dans l'ensemble, sa pratique en salleconnaît une baisse, conséquence sans doute des " affaires " survenues il y a quelques années. Ces résultats montrent par ailleurs un intérêt certain pour les activités de SPA et plus précisément celles directement liées au bien-être corporel.

Les pratiques sportives des Français : la pratique du fitness reste stable en dépit d'une baisse de la pratique en salle

La progression de la pratique dufitness enregistrée en 2002 se confirme puisque le niveau est stable par rapport à la dernière enquête. 27% des personnes interrogées déclarent en effet faire de la musculation, du fitness ou de la gym d'entretien, de remise en forme (28% en 2002 et 25% en 2000). Dans le détail, la pratique du fitness demeure plus importante chez les femmes (31% contre 23% des hommes, comme en 2002). On observe parailleurs que la pratique du fitness a progressé chez les plus jeunes (au détriment de la pratique d'autres sports) : 40% des 15-24 ans déclarent faire de la musculation, du fitness ou de la gym d'entretien au lieu de 34% seulement en 2002 (+6 points). Ce chiffre s'élève même à 43% chez les jeunes de 15-19 ans. La pratique du fitness est en revanche en légère baisse chez les personnes de 25 à 49 ans(25% soit -3 points).

Si la pratique du fitness est restée stable, la pratique des autres sports est en retrait : 28% seulement des Français interrogés disent pratiquer un autre sport au lieu de 33% en 2002. Au total donc, 45% des personnes interrogées ne pratiquent aucun sport (+6 points par rapport à 2002), chiffre inquiétant compte tenu des bienfaits reconnus du sport pour la santé.Globalement, on observe que plus on est jeune, plus on est sportif (30% seulement de non-sportifs chez les 15-24 ans contre 51% chez les personnes de 50 ans et plus).

Enfin, si la pratique du fitness en général est restée stable, le niveau de pratique du fitness en salle connaît une dégradation : 39% seulement des pratiquant du fitness déclarent pratiquer cette activité en salle au lieu de 48% en 2002(-9 points). Des fermetures ont très certainement eu parfois des conséquences négatives pour les pratiquants du fitness (fermeture de clubs avec arrêt des abonnements par exemple), ce qui a pu entraîner une perte de confiance de nombreux consommateurs à l'égard des salles de fitness. Aujourd'hui, le marché s'est épuré et les consommateurs sont toujours présents (on vient de voir que la pratiquedu fitness en général était restée stable). On peut donc parier sur une reprise de la pratique du fitness en salle (cette reprise est peut-être déjà amorcée mais l'absence de mesure entre l'enquête de 2002 et celle de 2005 ne nous permet pas de percevoir cette évolution).

Soulignons que la pratique du fitness à domicile connaît à l'inverse une légère progression (52% au lieu de 48% en 2002).Cette hausse s'explique peut-être par l'émergence d'épiphénomènes, comme le développement du " coaching " (individuel ou en groupe restreint), qui se pratique notamment à domicile. Cette évolution contribue par ailleurs à expliquer la baisse du niveau de pratique du fitness en salle.

Notons que les femmes sont plus nombreuses que les hommes à pratiquer le fitness en salle, même si ce chiffre...
tracking img