Demarche de soin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 78 (19345 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Centre Hospitalier Départemental

C.H.D. Vendée C.H. La Roche sur Yon / C.H. Luçon / C.H. Montaigu.

L’infirmier référent douleur.

L’étude de poste de l’infirmier référent douleur au Centre Hospitalier Départemental de la Vendée.

Mr. AGRES hugues.
Infirmier anesthésiste D.E. Mars 2005

Actualisé décembre 2006
Mr. AGRES hugues - Iade Référent douleur – C.H.D. 85 025 La Roche Sur YonTél. : 02 51 44 64 44 – E-mail : hugues.agres@chd-vendee.fr Page 1 sur 1 mars 05

Centre Hospitalier Départemental

Préface.

L’action d’un pionnier de la lutte contre la douleur !
Dans sa forme pathologique chronique, la douleur n’a plus du tout de fonction biologique, elle est au contraire une forme maléfique qui impose au malade, à sa famille et à la société de grave stress émotionnels,physiques, économiques et sociologiques. Fort heureusement, on constate un impressionnant regain d’intérêt dans le milieu des scientifiques et des cliniciens pour collaborer à l’étude des mécanismes fondamentaux des douleurs aiguës et chroniques et de leurs caractéristiques physiques et comportementales, conditions essentielles requises pour le diagnostic et le traitement corrects d’un telproblème. Professeur John, J. BONICA (1917 – 1994).

L’importance de l’expérience des Etats Unis !

Après le modèle de Seattle qui a servi d’exemple, les structures de prise en charge de la douleur se sont développées dans le pays, pour atteindre rapidement (251 unités) dés 1981 et (1000 unités) en 1994. L’importance du phénomène a permis à la France, depuis une dizaine d’années, grâce à une prise deconscience des sociétés savantes, la mise en place d’une dynamique de création d’unités spécialisées dans le traitement de la douleur.

Mr. AGRES hugues - Iade Référent douleur – C.H.D. 85 025 La Roche Sur Yon Tél. : 02 51 44 64 44 – E-mail : hugues.agres@chd-vendee.fr Page 2 sur 2 mars 05

Centre Hospitalier Départemental

L’influence du politique sur la prise en charge de la douleur.Les différentes actions menées sur la sensibilisation de la population à une prise en charge de la douleur en France.
Pendant longtemps, la douleur a été vécue comme une fatalité ! L’évolution des connaissances nous donne les moyens permettant d’atténuer la douleur dans la plupart des cas. Mais plus que les techniques, se sont les mentalités qui doivent évoluer. La douleur a été trop longtempsparée des vertus de la rédemption. Tantôt démonstration courageuse de la force de l’âme, tantôt témoin utile du mal à surveiller, elle n’était prise en charge qu’avec parcimonie et méfiance par la médecine. Pourtant, la qualité d’un système de santé dépend autant de l’efficacité du traitement proposé que du soulagement de la souffrance des patients. La lutte de la douleur doit être maintenue commeune priorité pendant de longues années tant sont grands les besoins et persistantes les résistances. Bernard KOUCHNER. Ministre délégué à la Santé.

Dans notre pays, les initiatives personnelles ont très souvent précédé, voire éclairé, les chemins de la loi. Ainsi en matière de douleur, médecins et associations ont créé de toutes pièces, sans aucune aide publique, les premiers centres detraitement de la douleur. Il faut rendre hommage à ces pionniers qui ont initié le mouvement aboutissant à la prise en charge de la douleur pour laquelle un plan de trois ans a été mis en oeuvre par le secrétaire d'Etat à la santé, à la suite des mesures votées à l'unanimité du Parlement en 1994 (la douleur comme les soins palliatifs ne sont ni de gauche ni de droite, mais chacun d'entre nous est concernépour lui-même ou à travers ses proches). Désormais, l'inclusion des soins palliatifs dans notre système de santé est devenu un choix social, qui consacre une seule médecine de soins continus, curative aussi bien que palliative. Lucien NEUWIRTH. Sénateur.

Mr. AGRES hugues - Iade Référent douleur – C.H.D. 85 025 La Roche Sur Yon Tél. : 02 51 44 64 44 – E-mail : hugues.agres@chd-vendee.fr Page...
tracking img