Des hommes et des dieux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1702 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Gillou : Des Hommes et des dieux semble ne rien imposer et se contenter de proposer à réfléchir... La recette du succès?
Vous avez mille fois raison. C'est autant un film sur la foi que sur le doute. On assiste, au plus près des différents moines de ce monastère, au cheminement personnel de chacun. Il y a les convaincus, comme Christian, qui veut seulement recevoir le plein assentiment de ses"frères". Mais il y a ce vieux médecin merveilleusement joué par Michael Lonsdales, qui veut continuer à faire son devoir. Il y a celui qui doute dans la douleur, le frère Christophe incarné par Rabourdin... Il y a ceux qui se cachent au moment où ils devraient être courageux... Ceci répond, il faut bien le dire, au message religieux du christianisme. On sait que l'apôtre Pierre a renié le Christ.Et que Jésus lui-même, sur la croix, a demandé à son père pourquoi celui-ci l'avait "abandonné". Bref, ce film montre que dans tout acte "héroïque", il y a une part de doute, d'incertitude. C'est, je pense, cet équilibre très subtil entre courage et doute, où l'un et l'autre ne s'excluent pas, qui a plu aux spectateurs fatigués des messages simplistes.  
Mami : Les catholiques ont-ils contribuéau succès du film de Xavier Beauvois?
D'après ce que je sais, le film a été montré, en amont, aux autorités religieuses catholiques. Les chrétiens, plus largement, ne peuvent qu'être intéressés par le film. Mais son succès dépasse considérablement une communauté de croyance. Ce qui fait sa force, c'est qu'il peut être vu avec un oeil croyant comme avec un oeil agnostique, ou même athée. Des Hommeset des dieux est un film sur la religion, ses rituels, sa pratique, la croyance qui la soutient. Mais ce n'est pas à proprement parler un film religieux. On n'y voit pas de miracle - comme dans Ordet de Dreyer ou Stromboli de Rossellini. On y voit des hommes faire ce qu'ils peuvent avec leur engagement et leur foi. Ils font beaucoup. C'est pourquoi ce film intéresse à mon avis, et touche, tousceux qui ne peuvent se satisfaire d'une vision matérialiste ou intéressée de l'homme et des rapports humaines.  
On y voit des hommes faire ce qu'ils peuvent avec leur engagement et leur foi
Lilou : Est-ce, selon vous, un film "providentiel"?
On peut prendre le terme de "providentiel" dans plusieurs sens. C'est sans doute un film providentiel dans le paysage de la culture d'aujourd'hui. Qu'unfilm "d'art et d'essai", parfois austère, parfois difficile, en tout cas pas racoleur, soit vu par deux millions de personnes en France et apprécié, on peut dire que c'est providentiel. Cela signifie que nous ne nous contentons pas de programmes télévisuels débilitants ou de films à grand spectacle. Dans un autre sens, ce n'est pas un film sur la Providence avec un grand P car le divin n'intervientguère. Ce sont les hommes, leurs croyances, leurs doutes et leur courage qui sont mis en avant.  
Gui2om : Au sujet du film, vous parlez d'un "courage de proximité". C'est-à-dire?
Le courage était une grande vertu dans l'Antiquité. Elle était réservée aux "beaux et aux bons", aux guerriers, aux aristocrates, aux "âmes bien nées". C'est le courage d'Achille combattant les Troyens. Bref, c'étaittrès beau, mais un peu, disons, "excluant" pour les gens comme tout le monde. C'était un courage réservé aux héros. Or, à partir du XVIIIe siècle, des âges démocratiques, des âges de masse, l'héroïsme à l'ancienne paraît bien nobiliaire, bien inégalitaire, bien masculin aussi. Dans une société démocratique, on préfère ceux qui aident et participent à ceux qui se parent avec orgueil de la vertu ducourage. Mais une société sans courage risque de devenir une société sans idéal, sans force, sans saveur. C'est pourquoi il est si vital de concilier la vieille vertu du courage et la vie ordinaire. C'est ce que font ces moines. Ils ne se prennent pas pour Lancelot du Lac ou De Gaulle. Ils ne sont pas des guerriers. Mais ils savent, au moment où il faut, dire qu'ils ont le choix de refuser ce...
tracking img