Disertes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (304 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
il n'y a que les con qui ne changent pas d'avis, la preuve tu m'avait dit que jamais tu ne me quitterait et que jamais tu ne me ferait de mal etvoilà ce qui en est
(lui) _ ouais maintenant tu est contente la moitié de Parentis est au courant. Tu est un ange et moi le démons.
(moi) _ Donc siune personne ou deux est la moitié de parentis beh c'est un trou. Mais après pense ce que tu veux.
il cherche à me faire plus de mal que je ne luiai fais mais il ne comprend pas qu'au final je ne suis pas la seule victime. Il le devient aussi. Parce qu'il ne me récupèrera pas, maintenant queje suis dans les bras d'un autre.
Mais il a voulu joué il m'a perdu
Pour nous c'est range rover, pour eux c'est game over
Je voulais qu’on resteamis mais apparemment c’est impossible. Et comme quoi l’impossible ne devient pas toujours possible.
Quand on joue avec moi, il n’y a que deuxsolution soit je gagne, soit tu perd.
Tu peux fermer ta gueule toute seule ou tu as besoin d’avoir une bite dedans pour la fermer ?
Les femmes cen’est pas comme les chiens que tu tient à la laisse, tu lui doit le respect pour obtenir le plus important qu’il y ait : la confience.
Tomberamoureuse est LA chose la plus belle au monde, mais malheureusement c’est aussi LA pire. Car on souffre après avoir était heureuse.
Les blaisures d’amourne peuvent guerir que par celui qui les a faites.
Biatch o ma biatch, quand tu as un petit creux, prend dans ta bouche une bite ou deux.
tracking img