Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1278 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRO

THESECertains auteurs conçoivent leurs 'uvres comme des avertissements adressés aux lecteurs : avertissements politiques, moraux ou intellectuels

I) Avertir ses semblables

A. Le rôle politique et social de l'écrivain
B. Une fonction morale et spirituelle
C. Un rôle intellectuel
littérature, les oeuvres sérieuses sont souvent opposés aux œuvresplus légères, voire comiques. C'est particulièrement net au théâtre où la tragédie est réputée plus noble que la comédie. Qu'en est-il réellement ?
Certains écrivains produisent des oeuvres destinées à éveiller l'esprit du lecteur à des idées philosophiques nouvelles et à mettre en garde contre des idées archaïques freinant le progrès humain. C'est en quoi certaines oeuvres se présentent commede véritables avertissements intellectuels ou philosophiques. Ex : ·                            Montaigne dans Les Essais, tente de prévenir ses lecteurs contre le malheur et la non réalisation de soi en leur proposant une philosophie du bonheur fondée sur les philosophies antiques ( stoïcisme, épicurisme et scepticisme) .
prévient les hommes de la cruauté de leur semblables afin que l'on se servede la leçon de l'expérience concentrationnaire pour qu'elle ne se reproduise jamais.
Nous verrons ainsi dans un premier temps de quelle façon ces vers reflètent l’expérience personnelle de l’auteur. Enfin, nous analyserons l’évocation baroque de la mort. Je n’ai plus que les os… »est un de ces poème écrit à la fin de sa vie. On y retrouve une certaine sensation de douleur. Ronsard nous livre eneffet une part de son intimité et de son expérience personnelle. Pourtant, ce poème revêt une dimension universelle. Nous pouvons également dire que la façon dont l’auteur aborde le thème de la mort fait de ces vers un poème baroque.
.
C’est un poète intime : on le découvre au combat contre la mort et l’effroi que celle-ci lui inspire. Ainsi, dans ce poème publié à titre posthume, Ronsardévoque de manière saisissante, sa propre mort. [...]Ronsard commence par y tracer son autoportrait sous forme de cadavre, puis il semble prendre congé de la vie et de ses amis. Dans ce poème pathétique, Ronsard réussit à surmonter l'indicible en faisant le récit de sa propre mort. Par définition, personne ne peut raconter ses derniers instants : c'est pourtant le tour de force autobiographiquequ'accomplit Ronsard.
1/ La déchéance physique (vers 1 -6)
2/ Les regrets et l’impuissance face à la mort (vers 7 – 14)
Regret de l’amitié qui n’existe pas là où il doit aller….
- Répétition anaphorique de « adieu » démontre la tristesse du poète (mort inéluctable, processus irréversible
Le thème principal de ce texte est sans aucun doute la mort. Différents passages du texte le prouvent : « unsquelette je semble », « mon corps s’en va descendre où tout se désassemble ». Cela fait directement référence à la mort. De plus, on déduit évidemment que Ronsard décrit sa propre mort, imminente, puisque tout au long du poème, il parle avec le pronom « je ». Plusieurs mots et expressions qui sont employés font référence à ce thème. En voici quelques-uns : os, squelette, décharné, dénervé, démusclé,dépoulpé, trait de la mort, dépouillé, mort. L’auteur est sur le point de mourir et il nous fait part de ce qu’il ressent. Différentes figures de style nous aident à comprendre. Tout d’abord, « je n’ai plus que les os », dans le premier vers, est une hyperbole, puisqu’il n’a évidemment pas que les os. C’est une façon de mettre l’accent sur sa maigreur. Une personne sur le point de mourir maigritgénéralement beaucoup, cela fait donc directement référence à la mort. Cependant, à la fin du poème, on ressent une lueur d’espoir, lorsqu’il imagine la réunion de lui et ses amis, si précieux, au ciel.
Un poème provocateur
2. Un poème pathétique
3. Une approche humaniste de la mort

ANTITHESECertains écrivains semblent avoir un point de vue tout à fait opposé : leurs 'uvres constituent un...
tracking img