Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (464 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le poème développe la plainte de la fuite du temps, la tonalité est éminemment mélancolique. Le poème repose sur une esthétique de la répétition, qui donne au texte une tension entre retour du mêmeet progression de sens. L'absence de ponctuation accentue l'ambiguïté de la plainte.En reprenant des motifs simples, le poète parvient à développer une réflexion philosophique.

I) Contemplation etremémoration
II) Une réflexion philosophique et ontologique
III) Une réflexion sur le statut du poète.
Le premier distique est chargé de références littéraires. L'heure qui sonne la nuit estimmanquablement liée à « minuit », une heure propre à susciter l'angoisse dans les romans. De plus l'heure semble sonner comme le glas. Cette heure, ici, est associée implicitement au memento mori, parstéréotypie culturelle. Le poète fait en sorte que la perspective de la mort soit l'un des horizons d'attente du lecteur. Le deuxième hémistiche du second distique renverse cette attente puisque le poèteaffirme son existence. Le deuxième vers joue d'ailleurs sur les ambiguïtés des valeurs du présent. « Les jours s'en vont » a un présent à valeur permanente, ou omnitemporel. Or, « je demeure » estmis sur le même plan alors que, par essence, un verbe d'existence ne peut pas avoir une valeur permanente. L'ambiguïté est due à la confrontation de ces deux valeurs
La loreley est le personnage d'unelégende germanique, femme sorcière, ‎elle exerce un pouvoir maléfique sur les bateliers en les séduisant ; de cette ‎façon, les bateaux vont se briser sur les rochers.‎
Si j'ai apprécié ce poème,c'est pour le personnage ambivalent de la ‎Loreley. Elle est la figure de la femme maléfique qu'Apollinaire se plaît tant à ‎évoquer dans ses poèmes, mais c'est aussi une femme touchante, dont la‎destinée est tragique et la condition malheureuse, puisqu'elle apparaît elle ‎aussi comme une « mal-aimée. » Ce que j'ai aussi apprécié est la présentation ‎du mythe, la description de la « femme...
tracking img