Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1063 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Libéralisme- capitalisme
Les deux notions n’ont de trait commun que celui d’être appliquées simultanément aujourd’hui dans les sociétés occidentales. Il convient donc de revenir dessus afin de comprendre l’utilisation des deux dans de nombreuses sociétés contemporaines.
Capitalisme
Le terme capitalisme vient du capital, et de l’état d’une personne accumulant des richesses. Il sera de plus enplus utilisé au 20e siècle par de nombreux économistes.
Le capitalisme est très ancien : il remonte à la Renaissance, époque à laquelle les biens sont accumulés grâce à l’alliance d’une organisation du travail et de moyens de financement particuliers. Le système s’étendra très largement avec la révolution industrielle à partir des années 1790.
Le capitalisme comprend pour se réaliserl’intégration de différentes notions. Il sous-tend tout d’abord l’acceptation de la propriété privé. Cela entraine la poursuite par les individus de leurs propres intérêts, ce qui doit naturellement se réguler l’intérêt collectif. Ce système inclus que certains sont propriétaires de leurs outils de production tandis que d’autres sont salariés par ces derniers, ils vendent leur force de travail ; ils sont doncsalariés. On a donc d’une part les dominants, d’autre part les dominés rémunérés par un salaire. Le système fonctionne donc sur la base d’une recherche perpétuelle du profit. Karl Marx parle de « mode de production capitaliste » qui consiste à poursuivre une logique d’accumulation des richesses. Il ne parle pas du capitalisme en lui-même. La production de marchandises est croissante, et les vendreest une nécessité. Ce système engendre une nécessité pour les dominants d’accroitre la masse des travailleurs afin de cumuler toujours plus de richesse. Il faut donc l’étendre, c’est ce qui sera fait progressivement.
Le capitalisme évolue sans cesse, il est instable et c’est dans cette instabilité qu’il y trouve paradoxalement sa stabilité. Selon Keynes, le capitalisme peut évoluer toujoursfavorablement en fonction des époques car il s’adapte grâce à la politique étatique.
Libéralisme
Le libéralisme est une philosophie politique issue des Lumières, qui opte pour la liberté des individus et leur égalité, en réponse à l’absolutisme de la société française.
Le peuple est souverain, et c’est sa volonté qui régit tout. De ce courant libéral développé en Angleterre et en France aux XVII etXVIII siècles, naitront les démocraties que nous connaissons aujourd’hui. En réponse à la monarchie de droit divin, les révolutionnaires souhaitent instaurer lepouvoir du peuple. C’est à lui que vont revenir les commandes de l’édiction des lois. On cherche alors à limiter le pouvoir étatique en établissant la célèbre séparation des pouvoirs, mais aussi à garantir aux hommes les libertésindividuelles auxquelles ils avaient été privés jusqu’alors.
Le courant libéral avec ses convictions relatives aux libertés individuelles apporte avec lui l’esprit individualiste des grands auteurs libéraux. Adam Smith et son « laisser-faire », ou encore sa « main invisible » conduit les hommes à ne rechercher que leurs propres intérêts, ce qui n’amène pas à des conséquences défavorables puisque la sociétélibérale fonctionne justement de cette manière. Les intérêts égoïstes des hommes peuvent donc être poursuivis dans l’intérêt de tous.
Dans un Etat libéral, le libéralisme économique préconise une absence d’intrusion de l’Etat dans les affaires économiques. En ce sens, l’Etat est un Etat gendarme, il n’assure que les fonctions régaliennes pour assurer la stabilité de la structure. L’Etat a pourtâche principale d’assurer la liberté des individus qui compose sa population. En effet, l’homme libre est celui qui va jouer le rôle pur de l’agent économique et agir en fonction de ses propres intérêts et ainsi réguler le marché. En fonction des Etats, le libéralisme est plus ou moins prononcé ; dans nos sociétés actuelles, nous avons ainsi pu constater l’intervention de l’Etat lors des...
tracking img