Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (703 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
-À ce moment précis, il y a 6 470 818 671 personnes dans le monde .Certains prennent

peur. Certains rentrent chez eux. Certains racontent des mensonges pour s'en sortir.

-D'autres fontsimplement face à la vérité. Certains sont des êtres maléfiques en guerre avec le bien,

-Et certains sont bons et luttent contre le mal. Six milliards de personnes dans le monde, six milliards d'âmes.-Et parfois... il ne vous en faut qu'une seule

-On a le droit de conduire dès 16 ans, d'aller faire la guerre à 18, de boire de l'alcool à 21 et de prendre sa retraite à 65. Mais pour connaître legrand amour, il n'y a pas d'âge légal…
-On oublie quelquefois le mal que l'on a souffert, jamais celui que l'on a fait.

- Le verbe aimer est difficile à conjuguer : son passé n'est pas simple, sonprésent n'est qu'indicatif, et son futur est toujours conditionnel ...
-Le bonheur est souvent la seule chose qu'on puisse donner sans l'avoir et c'est en le donnant qu'on l'acquiert."

-Il y a unechose plus triste à perdre que la vie, c'est la raison de vivre, Plus triste que de perdre ses biens, c'est de perdre son espérance, Plus amère que d'être déçu, et c'est d'être exaucé

-Lescaresses sont aussi nécessaires à la vie des sentiments que les feuilles le sont aux arbres. Sans elles, l'amour meurt par la racine

-Quand on a pas ce que l'on aime, il faut aimer ce que l'on a.-L'amour ce n'est pas se regarder l'un l'autre, mais c'est regarder ensemble dans la même direction

- L'espérance d'une joie est presque égale à la joie
- J'ai trouvé plus de joie dans latristesse Que vous pourriez en trouver dans la joie
- L'espérance est un emprunt fait au bonheur
Si j'avance, suivez-moi ; si je meurs, vengez-moi ; si je recule, tuez-moi."
-Il ne faut jamais direjamais.
-Vivre est ce qu'il y a de plus beau au monde, la plupart de gens existent, c'est tout."

Quand je suis triste, je pense à toi, comme l'hiver on pense au soleil, et quand je suis gai, je...
tracking img