Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (280 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
*

En toute rigueur, subjectif signifie: qui est propre au sujet, qui appartient au sujet dans la mesure où c'est du domaine de la conscience.

- Lejugement comme affirmation qui relie deux concepts est, bien entendu, d'abord un phénomène subjectif: ce n'est que par son expression verbale qu'il devient un phénomène objectif.On peut noter, qu'avec Kant, toute connaissance est subjective (le sujet ne retrouve dans l'objet que ce qu'il y a mis), ce qui signifie qu'elle participe del'esprit. La subjectivité, en un sens, c'est la vérité ou au moins la vérité pour nous.

- Lorsque subjectif est pris au sens de ce qui n'appartient pas à tous, il peutalors prendre le sens de "apparent" ou "illusoire".

Arbitraire

*

- En toute rigueur arbitraire signifie: qui ne relève ni de la nature des choses, ni dudroit écrit, ais d'une libre décision. On dira par exemple que les mots sont des signes arbitraires, qu'il n'y a pas de lien de nature entre les mots et les chosessignifiées.

- Lorsque arbitraire signifie: qui dépend d'une décision sans motif objectif, sans relation avec la raison, il prend le sens de "irrationnel", "illégal", "enverset contre toute logique", "comme un cheveux sur la soupe".

Vous pouvez donc, grâce à cette distinction, envisager de répondre par la négative après avoir exposé lesraisons de dire oui (prendre les deux termes au sens actuel) et les avoir réfutées

Conclusion:

Bilan=> Conséquences Théorique? Pratique?=> Enjeu =>

Élargissementvers un problème.

N'y a-t-il pas lieu de distinguer l'évidence sensible et l'évidence rationnelle

=> Le jugement , cours de philosophie

=> - Principe Conséquence
tracking img