Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2897 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION

L’accès au monde du travail constitue une étape importante durant l’adolescence. Il permet un premier contact réel avec le monde de l’entreprise. C’est à ce moment aussi que l’on apprend à gérer l’argent gagné par ses propres moyens, pour accéder ainsi à un début d’autonomie financière.
La loi définit un certain nombre de règles pour le travail des mineurs. Celles-ci visent à lesprotéger contre des tâches jugées trop pénibles et à leur garantir des droits spécifiques.
Interdit au moins de 16 ans, sauf pour des petits travaux, l’emploi des jeunes regroupe des formules et des situations forts différentes : jobs saisonniers, contrats à durée déterminée, apprentissage ou encore travail à plein temps…
Dans chaque cas, il est bon, avant de signer un contrat avec unemployeur, de bien connaître ses droits pour mieux les faire valoir.
Est-il aussi facile pour un jeune qu’un adulte de rentrer dans la vie active ?
Quels seraient les points positifs pour un mineur rentrant dans le monde professionnel ?

AGE LEGAL DE TRAVAIL DES JEUNES

En principe, il est possible de travailler à partir de 16 ans, à l’issue de la scolarité obligatoire.
Cependant, dans certains casparticuliers, il est possible de commencer à travailler avant cet âge.

Travail des jeunes de moins de 16 ans
Les jeunes de moins de 16 ans peuvent travailler :
- dans l’entreprise familiale, sous la responsabilité du père, de la mère ou du tuteur, pour des travaux occasionnels ou de courte durée, et qui ne présentent aucun risque pour leur santé ou leur sécurité.
- dès l’âge de 15ans, s’ils sont titulaires d’un contrat d’apprentissage.
- dans une entreprise de spectacles, cinéma, télévision, enregistrements sonores, radio ou mannequins, après autorisation du préfet.
L’emploi d’un mineur de plus de 13 ans dans ces secteurs (spectacles, cinéma etc.) est également soumis à son avis favorable écrit (en plus de l’autorisation du préfet).

Stage en Entreprise
Lesmineurs de moins de 16 ans peuvent aussi effectuer des stages en entreprise, dans les conditions suivantes :
- visites d’information ou séquences d’observation (pour les élèves de l’enseignement général)
- stages d’initiation, d’application, ou périodes de formation en milieu professionnel (pour les élèves suivant un enseignement alterné ou professionnel).
Dans ce cas, il n’est pasnécessaire de signer un contrat de travail. Une convention doit toutefois être passée entre l’entreprise et l’établissement scolaire dont le mineur relève.

Travail durant les vacances scolaires
Les mineures peuvent travailler dès 14 ans durant les vacances scolaires pour des travaux adaptés à leur âge. Les vacances doivent comporter au moins 14 jours, et le salarié doit bénéficier d’un repos continuau moins égal à la moitié de la durée des vacances.

Dans ce cas, l’employeur doit adresser à l’inspecteur du travail une demande d’autorisation envoyée au moins 15 jours avant l’embauche. Cette demande doit indiquer :
- les noms, prénoms, âge et domicile de l’intéressé
- la durée du travail
- la nature et les conditions de travail
- les horaires et la rémunérationL’employeur doit fournir également l’accord écrit du représentant légal.

Les mineurs de moins de 16 ans ne peuvent être employés ni reçus en stage dans les débits de boissons à consommer sur place. Ils ne doivent pas non plus exercer une activité entrainant une fatigue anormale (il ne doit s’agir ni de travail à la chaine, ni de travaux pénibles tels que, par exemple, des activités incluant des portsde charges lourdes ou une exposition prolongée aux intempéries).

Applicables à tous les jeunes employés pendant les vacances scolaires :
- une visite médicale avant l’embauche est obligatoire
- la prime de précarité de fin de contrat ne s’applique pas

Sanctions
Les infractions aux obligations liées à l’emploi des mineurs sont passibles, suivant les cas, d’une amende, voire...
tracking img