Divers

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1366 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Parfum, Histoire d’un meurtrier de Patrick Süskind.

Le Parfum (titre original : Dan Parfum) sous-titré Histoire d’un meurtrier est un livre écrit par Patrick Süskind paru en 1985. Patrick Süskind a vu le jour le 26 mars 1949 à Ambach (en Allemagne). Il vécu donc face aux tensions liées à la guerre froide ainsi qu’aux dégradations de l’après guerre (1939-1940). L’auteur excelle dans ledomaine de la littérature, il produit donc des nouvelles, des romans, dont Le Parfum fut le premier, mais aussi des scénarios. Cette célèbre œuvre est un roman, le titre évoque tout un univers autour de l’odorat ainsi qu’autour de la mort (avec le sous-titre). La couverture du livre de la collection « Le livre de Poche » est une partie de l’œuvre Nymphe et satyre (ou Jupiter et Antiope) d’AntoineWatteau. Il représente une jeune femme nue de cheveu blond vénitien au dessus de laquelle se trouve un homme également nu qui tient un bout de tissu blanc qui passe sous la nuque de la femme. On peut dire que ce tissu est en fait un mouchoir qu’utilisent les parfumeurs pour tester et mettre leur parfum produit. Dont ici c’est le parfum de la jeune fille que l’homme veut prendre. Comme ce que fait lepersonnage principal dans l’œuvre.

Jean Baptiste Grenouille abandonné par sa mère grandit dans des familles d’accueil. Depuis sa naissance, ses facultés olfactives sont extrêmement développées. Il approfondit et améliore son don au sein de deux parfumeries l’une à Paris et l’autre à Grasse où il apprendra à conserver et à extraire les odeurs humaines. Il se prend de passion de pouvoir etsavoir conserver ces senteurs corporelles. Son choix de prédilection se tourne vers de jeunes filles pures à la chevelure rousse. Il sera prêt à tout pour garder et capturer ces si belles senteurs. Pour cela il va commettre des meurtres de femmes dont leur parfum est envoutant et qui correspondent à ses critères. Il va être condamné mais grâce au but de sa vie il va s’échapper pour ensuite se suicider.Le personnage principal comme l’indique le résumé est Jean Baptiste Grenouille. Le roman tourne autour de lui ainsi que de son rêve, c’est la seule personne qui est présente du début à la fin du livre. L’auteur le décrit progressivement suivant sa croissance (au début il nous apparait en étant un nouveau né) et suivant son aventure et les situations dans lesquelles il se trouve (dans lacaverne). Il a un caractère intéressant parce qu’il est détaché du reste du monde ce qui lui permet de commettre des actes horribles sans pour autant en éprouver un regret. Il semble ne pas avoir de sentiments ni d’émotions hormis pour les odeurs ainsi que la haine (seulement visible à la fin de l’œuvre). Cette personnalité atypique tient le lecteur en éveil tout au long de l’œuvre.
Dans Le Parfum lenarrateur est extérieur à l’histoire ce n’est donc pas un personnage. De plus, il connait tout les sentiments et pensées qu’éprouvent les protagonistes. Il est donc omniscient. Le lecteur peut savoir les ressentis et les idées directement des personnes et surtout de Jean Baptiste Grenouille. Nous sommes donc plus proche d’eux et plus captivé par le livre. Cette œuvre est alors subjective.
Leschéma narratif est respecté. La situation initiale est l’enfance et l’adolescence de Grenouille, jusqu’à qu’il tue la première jeune femme (dans la premier partie) qui peut être caractérisée comme l’élément déclencheur. Puis la dégradation est toute la période avant qu’il travaille à Grasse pour Madame Arnulfi (troisième partie). A partir du moment où il apprend à conserver les odeurs c’est lasituation finale, plus précisément lors du meurtre de Laure Richis. Par ce fait le lecteur suit entièrement et de façon chronologique la vie et les aventures qui se passent dans le livre.
On ne peut pas s’attendre à cette fin, qui est assez surprenante et irréaliste. En effet la fin est inattendue, les dernières pages sont très importantes et renforcent l’idée qu’on a du personnage et surtout de...
tracking img