Dossier de presse moog

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1477 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dossier de presse

La révolution au bout des doigts

Communiqué de Presse

La révolution au bout des doigts

Après avoir révolutionné l'univers de la synthèse sonore (à travers la création du légendaire Minimoog modèle D), Moog music s'apprête à faire entrer tous les guitaristes du monde dans une ère nouvelle de jeu virtuose.
Une pr#esse technologique révolutionnaire

Un soutien denote illimité grâce aux nouveaux micros à impulsions électromagnétiques qui stimulent la vibration des cordes pour une tenue de note infinie dans le temps, ce qui nʼétait pas envisageable sur nʼimporte quel instrument à cordes pincées, évitant ainsi lʼachat de coûteuses pédales de soutien.
Des avanta$s guita%&iques sans précédents

Un mode Mute pour diviser par deux la complexité du jeu : il n'estplus nécessaire d'atténuer la vibration de la corde avec la seconde main. La pratique sʼen retrouve facilitée mais en aucun cas dénaturée, pour une création démultipliée et un travail consacré à votre expression artistique, sans difficulté technique.
Un produit p#r t#s

Dʼune part, une sensation de liberté sans commune mesure pour les experts et dʼautre part un apprentissage provoquant uneimmédiate sensation de satisfaction pour les débutants.

Lou Reed « Oh my godness, this is amazing » © 2010 Moog Music www.moogmusic.com relation@moogmusic.com Laurie Favreau 06 78 90 12 34

Po'rait d’un leader devenu lé$nde
Robert Moog Dr Robert A. Moog, né le 23 mai 1934 à New York, est un ingénieur électronicien américain, inventeur du synthétiseur du même nom. Il est décédé d'une tumeurcérébrale le 21 août 2005 à Asheville en Caroline du Nord. Après des études en électricité et en ingénierie il répare avec son père des Thereminvox qui sont les premiers instruments de musique électronique. En 1964 lʼun de ses clients, Herbert Deutsch, un professeur de solfège et compositeur, lui en commande un modèle à monter en kit. Il le rend plus compact (jusque-là les modèles pouvaient occuper unepièce entière. Présenté lors dʼune convention, son appareil rencontre un succès qui lui permet de se lancer dans une fabrication à plus grande échelle.

En 1968, Switched on Bach est enregistré par Wendy Carlos (alors Walter Carlos). Plus tard, elle adapte, entre autres, Beethoven et Rossini au synthétiseur pour la bande originale d'Orange mécanique.








Robert Moog

LesBeatles, les Moody Blues, Emerson, Lake & Palmer, Yes, Edgar Winter, Jean-Michel Jarre, sont parmi ceux qui introduisent dans leurs disques et sur scène les ondulations caractéristiques des synthétiseurs Moog, dont un modèle, le Minimoog, d'une taille et d'une facilité d'emploi révolutionnaires avec son clavier à 44 touches comme un piano, devient la norme du rock progressif dès le début des années1970. Le jazz, avec Herbie Hancock et Chick Corea, et le funk, avec le Funkadelic de George Clinton, tout comme Frank Zappa avec George Duke, ne sont pas en reste. À son apogée, en 1971, l'usine Moog emploie 42 personnes et propose plus de vingt-cinq modèles à son catalogue. Puis le déclin s'annonce. Robert Moog vend ses parts à la compagnie Norlin Music, qui continuera la fabrication de sessynthétiseurs jusqu'au milieu des années 1980.

H(to%que de Moog Music
Moog Music Inc. est une société américaine spécialisée dans la fabrication d'effets et d'instruments de musique électroniques basée à Asheville en Caroline du Nord. Les prémices La société R.A Moog a été créé par Robert Moog en 1953 près de New York, fabriquant des Theremins en kit puis des modules de synthétiseurs à partir de1964. Endetté auprès de ses fournisseurs pour environ 250.000 $, Moog revend sa société à Bill Waytena, un repreneur professionnel. Après fusion avec Musonics (la société de Waytena) la compagnie déménage en 1971 à Williamsville près de Buffalo et le Minimoog présenté au NAMM (National Association of Music Merchants Show ) de 1970, commence à être produit en série.

L ’ére du succès Devenue...
tracking img