Dossier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1749 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Cas SNCF
Travail à faire :
1. Caractérisez l’organisation présentée 2,5 points
2. Relevez les décisions prises par Guillaume Pépy et indiquez leur type 3 points
3. Déterminez le fondement du pouvoir de Guillaume Pépy 2 points
4. Retrouvez les différents aspects du rôle d’un dirigeant 3 points
5. Qualifiez le style de direction de Guillaume Pépy 2 points
6.Définissez la notion de partie prenante 3 points
7. Relevez les parties prenantes dans cette organisation 1,5 points
8. Mettez en évidence le rôle de chacune d’elles 3 points

Document 1 : Pepy le bref met les pieds dans le plat
Six mois après sa nomination, le nouveau patron de la SNCF annonce la couleur : il veut bousculer le mammouth. Non sans faire valser des têtes.
Ecrireun discours au calme, dans sa maison de Carpentras, Guillaume Pepy sait faire : il n'est pas énarque pour rien. Mais parler seul sur scène, devant 4 500 cadres, c'est une autre paire de manches. Pour préparer le grand séminaire interne qu'il a organisé le 23 juin à Paris, le nouveau président de la SNCF, âgé de 49 ans, a fait appel à un coach, le meilleur : Francis Perrin, roi du vaudeville. Lecomédien a passé deux heures à faire répéter le patron des cheminots. Et, le jour du «Pepy show», il siégeait au premier rang, tout heureux de voir son élève brûler les planches à la manière d'un Steve Jobs. Quand, la gorge enrouée et le front transpirant, Pepy a déclamé : «J'ai tant appris, tant aimé au fil de nos rencontres, poursuivons l'aventure ensemble», certains, dans la salle, avaient leslarmes aux yeux...
Nommé en février dernier par Nicolas Sarkozy, l'ancien directeur général exécutif de la SNCF rêvait depuis un bail de tenir le premier rôle. Maintenant qu'il est aux manettes, «Pepy le bref», comme le surnomment ses troupes en raison de son impatience, ne veut pas traîner. Sa mission : sauver la branche fret et préparer le mammouth ferroviaire à l'arrivée de la concurrence dansle transport international de voyageurs en 2010. «Avec la flambée des prix du pétrole, qui pénalise la route, et la prise de conscience écologique, nous avons une opportunité historique à saisir», assure le nouvel homme fort du rail d'un ton grave, inhabituel chez lui. Pour la première fois en cinquante ans, un patron de la SNCF vient de donner aux 160 000 cheminots des objectifs précis : augmenterde 50% le chiffre d'affaires d'ici à 2012 et doubler les bénéfices. Par son style, à la fois trépidant et iconoclaste[1], l'ancien bras droit de Louis Gallois et d'Anne-Marie Idrac tranche déjà avec ses prédécesseurs. Mais le meilleur, promet-il, reste à venir.
Première rupture annoncée : la mise en quarantaine de la CGT «Je veux mettre fin à la gréviculture», martèle celui qui, ironie del'histoire, a été plébiscité par les syndicats lors de sa désignation. Anne-Marie Idrac, avant lui, avait aussi tenu ce discours. Mais elle s'était tiré une balle dans le pied en déclarant que la SNCF se situait «juste avant la chute du mur de Berlin» en matière de dialogue social... Son remplaçant la joue plus finement en tentant d'isoler son principal opposant, Didier Le Reste, secrétaire général dela CGT. Majoritaire dans la maison, le syndicat — qui n'a pas souhaité répondre à nos questions — s'emploie toujours à déclencher une grève avant de négocier. Fin mai, ça n'a pas loupé : il a déposé un préavis pour dénoncer le plan de réorganisation du fret. Malin, le président de la SNCF a aussitôt retiré son projet en indiquant qu'il allait prendre le temps de convaincre l'ensemble despartenaires sociaux. Bien évidemment, il n'est pas question pour lui d'enterrer cette réforme vitale. Mais son empressement à botter en touche a surpris. «On n'avait jamais vu un président reculer avant la grève», souligne Bernard Aubin, secrétaire fédéral de la CFTC.
Reculade ? Pas si sûr car, grâce à ce stratagème, Pepy a coupé l'herbe sous le pied de la CGT. Démobilisés, les cheminots n'ont été que...
tracking img