Droit international

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (788 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les mariages mixtes présentent une réalité de plus en plus évidente dans notre société. Plusieurs Marocains se sont unis à des étrangères sans que cela ne choque personne. Parfois, certains vousdisent que ce sont les plus chanceux. Mais dès qu’on inverse la donne, les regards deviennent perçants, les sourires figés et les tensions montent.

La société devient moins clémente à l’égard desMarocaines qui ont choisi de se marier avec des étrangers. Pis encore, la loi musulmane est intransigeante.

La mixité sous-entend le plus souvent des différences de nationalité, de culture, de religionou de race. Depuis des décennies, ces mariages mixtes soulèvent les interrogations des uns, l’agressivité des autres…

Répondant au principe de l’homogamie, « qui se ressemble s’assemble », lesMarocains choisissent leurs moitiés soit dans le même milieu social soit à travers le domaine professionnel ou encore par le biais des familles.

S’unir en dehors de ces caractéristiques peut quelquesfois susciter des controverses surtout lorsque l’intrus est un mâle ! Car si notre petit rentre au pays accompagné d’une jolie blonde, la tradition est moins regardante mais si vous, votre cœur atressailli pour un Jacques ou un Patrick, les tabous ressurgissent, l’identité religieuse fait surface, la loi se dresse tel un rempart et vous vous retrouvez devant un N-o-N collectif.

Qu’est ce qu’unmariage mixte ? A l’origine, le mariage mixte était défini comme étant l’union entre un marocain et une étrangère. Une définition se basant uniquement sur le critère de la nationalité.

Par lasuite, la caractéristique de la religion a été introduite comme un facteur déterminant de la qualification du mariage mixte pour le considérer comme étant une union entre un marocain musulman et unepersonne non marocaine et non musulmane.Mais aujourd’hui, certaines modifications ont été apportées par le législateur. Il est ainsi considéré comme mariage mixte, toute union entre marocains et étrangers...
tracking img