Eco fi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1792 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
 

  TRAVAUX DIRIGES DE FINANCE  Yannick ZUE  yannick.zue@u‐bordeaux4.fr  Licence 3ème année Economie – Gestion (Sciences du Management, MIAGE)    Solutions des principaux exercices de la séance 3 :  Evaluation des titres de propriété : le cas des actions 

  1) Evaluation fondée sur les plus­values    1.1 Evaluation fondée sur les plus­values : les données historiques    La  rentabilité historique  d’un  titre  ne  versant  pas  de  dividendes  correspond  uniquement  à  la  variation  des  cours  entre  le  début  et  la  fin  de  la  période  d’observation.  En  pratique,  les  variations  de  cours  sont  aléatoires :  tantôt  à  la  hausse, tantôt à la baisse.     1.2 Evaluation fondée sur les plus­values : les rendements simples    Comme  il  est  difficile  de  prendre  des décisions  face  à  un  cours  qui  évolue  de  façon désordonnée, il peut être utile d’estimer une fonction de la rentabilité de  l’action. Cette fonction doit refléter les hausses et baisses moyennes du cours.    A  partir  des  données  historiques,  on  peut  mesurer  la  progression  d’un  cours  à  l’aide d’une fonction d’intérêt simple, fondée sur l’idée que les cours progressent de façon constante.  Cette fonction va atténuer les hausses et les baisses du cours.    Sur la période étudiée, les rentabilités estimées par la fonction doivent être aussi  proches  que  possible  des  rentabilités  historiques  du  titre.  En  pratique,  il  suffit  que  la  fonction  de  rentabilité  soit  de  variance  minimale  par  rapport  aux historiques de données. La variance servira par la suite de mesure du risque.    1.3 Evaluation fondée sur les plus­values : les rendements composés    Une  fonction  d’intérêts  composés  peut  aussi  être  un  bon  estimateur  de  la  progression des rentabilités d’un titre. L’idée sous‐jacente à ce type de fonction,  est que les rentabilités des titres sont croissantes : en quelque sorte, chaque euro gagné est réinvesti dans le titre.  Les profits font ainsi des petits.    Là  encore,  il  faut  s’assurer  que  les  rentabilités  estimées  correspondent  aux  rentabilités  historiques,  ce  qui  suppose  une  fois  encore,  d’estimer  une  fonction  de rentabilité composée de variance minimale.    1.4 Simulation d’une stratégie d’investissement passive    Une stratégie d’investissement passive est un investissement dans l’espérance de rentabilité du titre. Ainsi, si le titre dégage une rentabilité historique positive en  moyenne, il suffit de l’acquérir et… d’attendre. Cette stratégie présente l’avantage  d’être peu gourmande en temps et en ressources.       1 

Toutefois,  elle  ne  permet  pas  à  l’investisseur  de  tirer  parti  des  variations  de  cours  à  court  et  moyen  terme.  C’est  donc  une  méthode  à  n’appliquer  que  dans  une  optique  de gestion  à  long,  voire  très  long  terme.  C’est  généralement  la  méthode  employée  par  les  SICAV  –  à  la  différence  que  les  SICAV  investissent  dans un indice (un panier d’actions) – par certaines caisses ou fonds de retraite.     1.5 Simulation d’une stratégie d’investissement active    Une  stratégie  d’investissement  active  est  un  investissement  dans  le  couple moyenne‐variance  dans  le  but  de  tirer  parti  des  variations  de  cours.  Tout  d’abord,  il  faut  disposer  d’une  fonction  d’estimation  de  la  rentabilité  du  titre  à  peu près fiable (donc correcte en moyenne, et de variance minimale).     Chaque  fois  que  le  cours  de  l’action  est  significativement  différent  des anticipations de l’investisseur, ce dernier, pariant sur un retour rapide au niveau  « théorique » du titre effectue une opération d’arbitrage par convergence.     Autrement  dit,  l’investisseur  fait  le  pari  que  le  cours  rejoindra  bientôt  les  prédictions  de  sa  fonction  d’estimation.  C’est  la  méthode  utilisée  par  la  plupart  des fonds spéculatifs, mais elle est très risquée parce qu’elle ignore les risques ...
tracking img