Eco internationale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1870 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Pour réussir à se mondialiser, la firme doit posséder un avantage monopolistique.

Section 1 : L'idée centrale

HYMER(1960 - 1976) : la firme qui cherche à se développer à l'international subit un handicap concurrentiel vis-à-vis des firmes en phase (insiders) sur les marchés étrangers visés. ce handicap s'analyse comme une barrière à l'entrée.
Pour pouvoir conturner cette barrière, la firmequi veut s'implanter à l'étranger doit par conséquent posséder un avantage propre sur les insiders : un avantage qui compense au moins le handicap qu'elle subit à l'international (CTI ou autres). C'est la base du concept d'avantage monopolistique (HYMER) ou d'avantage spécifique (DUNNING) et finalement d'avantage compétitif (PORTER : 1980).
La problématique de l'avantage spécifique (AS) restedonc sur l'idée que la transnationalisation (modèle intégré) est à priori impossible ...

Section 2 : Tyologies des avantages spécifiques

Empruntée à MUCCHIELLI (JLM, 1998 : 120-121) qui fait une synthèse de la littérature sur les "déterminants de l'avantage spécifique" (AS).
Cette typologie est ici revisitée avec des libertés (on obtient 5 et non pas 6 source d'AS).

A. L'avantage "naturel"JLM rage sous cette rubrique tout un ensemble de facteurs :
- taille de la firme (par rapport aux concurrents étrangers) : grande taille --> pouvoir de négociation.
- taille du marché (du pays d'origine) avec le même effet (via les économies d'échelle...).
- disponibilité de ressources naturelles (minières, agricoles) ou non (capital, main d'oeuvre ...).
Donc un ensemble très hétérogène defacteur mais dont le point commun est de donner à la firme un avantage coûts ...

B. L'avantage de "savoir faire"
C'est la catégoie d'avantage la plus noble ... incorpore :
- l'avantage technologique (associé au facteur capital, innovation, recherche et développement ...).
- l'avantage organisationnelle (qui émerge dans "l'art" de combiner les facteurs : "l'efficience X" : LIEBENSTEIN :1966) :la "théorie" de la "firme J" (américaine) versus la "firme A" (japonnaise) (AOKI : 1980) : supériorité des systèmes d'information et d'incitation dans l'entreprise japonaise moins hiérarchique et rigide que la firme américaine.

C. L'avantage "réputationnel"
Associé à la "marque" (dtention d'une marque, image de marque ...).
Peut être lié à un avantage technologique ou non (stratégiemarketing) : capital intangible.

D. L'avantage de l'antériorité (avantage industriel)
On range ici une même rubrique 2 avantages distincts pour JLM :
- économie d'échelle
- économie d'apprentissage
En fait, ils vont souvent ensemble, et tiennent autant à l'antériorité qu'à la ature des activités : le fait d'être le premier est un avantage particulièrement fort ("first mover") sont importants.E. L'avantage politique ("gouvernemental")
Toute une gamme (infiniment variée) de facteur d'ordre politique (protection, subvention, fiscalité, normes ...) qui peuvent avantager le firme face à la concurrence. Mais ils sont jugés comme les moins nobles ...

Cette typologieest confuse et peu opérationnelle ... elle doit être revue en fonction de la problématique des avantages compétitifs dePORTER (1980).

Section 3 : Les stratégies génériques

Pour PORTER M. (1980), les avantages spécifiques (AS) ou avantage compétitif (AC) ne sont pas donnés par la "nature", du moins les plus décisifs d'entre-eux. Les AS (AC) peuvent / doivent être construits par la firme.
PORTER tire d'études de cas, enquêtes, qu'il y a 2 stratégies possibles pour construire un AS / AC. 2 stratégies qui sontexclusivement l'un pour l'autre. Si la firme choisit une option, elle doit renoncer à l'autre...

1. Stratégie de "domination par les coûts"
L'AC de la firme repose entièrement sur sa capacité à produire à moindre coût que la concurrence. Cette option est recommandée quand la firme :
- peut disposer d'un accès privilégié à une ressource (naturelle) ou à un facteur (travail par exemple).
-...
tracking img