El abuelo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (571 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La guerre de Troie n’aura pas lieu,
J. Giraudoux
Les aspects comiques de cette pièce:

Introduction :
La guerre de Troie n’aura pas lieu est une pièce de théâtre dramatique de Jean Giraudoux joué pour la première fois à l’Athénée avec la participation de Louis Jouvet.
Cettepièce reprend un célèbre mythe antique, le mythe de la guerre de Troie raconté par Homère dans l’Iliade. Ce mythe sert de prétexte à une interrogation métaphysique sur la responsabilité de l’homme surson avenir et sur les guerres.
Giraudoux met en place un parallélisme entre la guerre de Troie et la situation en Europe comme la France qui vient difficilement de se remettre de la première guerremondiale et qui voit venir un autre conflit.
Comme souvent chez Giraudoux, les tons se mélangent :
Des scènes franchement comiques suivent des scènes pathétiques (comme dans la scène 3 ou lascène 5 de l’acte 1). A l’intérieur d’une même scène, nous pouvons trouver des changements de tons et de registres (avec Pâris la scène 7 de l’acte II ou le gabier à la scène 13 de l’acte II).

Denombreuses scènes comiques alternent avec des scènes pathétiques. Elles ont pour rôle à la fois de détendre les spectateurs et de ménager des contrastes. Ce sont souvent des caractères qui s’opposent, etc’est de leur affrontement qu’un aspect comique se crée. La sévère raideur d’Hector se heurte à l’impertinence de son cadet Pâris à la scène 4 de l’acte I et, plus tard, à la tranquille obstinationd’Hélène à la scène 8 de l’acte I. Dans la scène 6 de l’acte I, les vertes (vigoureuses) répliques d’Hécube et les rires frais des servantes viennent révéler la prétention de Demokos. Les changements de tonintroduisent dans certaines scènes des ruptures nécessaires au dynamisme de la pièce à l’attention du spectateur. Par exemple, le concours d’épithètes improvisées change le rythme du conseil...
tracking img