Electrolux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1651 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Questions :
1. Expliquez en quoi les problèmes de Electrolux relèvent de la stratégie.
2. Quels niveaux de stratégie pouvez-vous identifier chez Electrolux ?
3. Dressez la liste des éléments du diagnostic stratégique de Electrolux qui relèvent respectivement de l'environnement, de la capacité stratégique et des attentes des parties prenantes. A votre avis, quels sont les aspects lesplus importants?
4. Identifiez les choix stratégiques effectués par Electrolux.
5. Identifiez les éléments de déploiement stratégique qui peuvent déterminer le succès ou l'échec de Electrolux.
6. Electrolux est une entreprise multinationale. En quoi cela affecte-t-il son approche du management stratégique?

Electrolux, entreprise suédoise, est naît dans les années 1910 et avait àcette époque pour activité principale la production d'appareil réfrigérant. Très vite, l'entreprise va s'internationaliser et donc s'ouvrir à de nouveaux marchés tout en élargissant sa gamme de produits dans différents domaines d'activité.
Aujourd'hui, Electrolux possède des marques mondialement connues telles que AEG, Faure, Husqvarna ou Zanussi. Ces produits sont vendus dans plus de 150 pays pourun chiffre d'affaire annuel consolidé de plus de 17 milliards de dollars.

Question 1
Le but premier de la stratégie d'entreprise est de se différencier de ses concurrents en ayant un ou plusieurs avantages concurrentiels par rapport à ces derniers. De ce fait, la stratégie est le plus souvent un processus qui va être mené sur le long terme avec pour effet attendu, un certain aspect durabledes dispositions stratégiques mise en place. L'objectif avoué d'Electrolux est de devenir (ou redevenir) le leader mondial dans son domaine d'activité.

Lorsque l'on parle de stratégie d'entreprise, il convient de se poser des questions en rapport avec trois grands thèmes:
- Valeur → Comment créer de la valeur de façon durable ?
- Imitation → Comment créer un avantage concurrentiel enévitant le benchmarking compétitif ?
- Périmètre → Sur quel périmètre déployer son activité ?

Pour ce faire, dans un premier temps, le groupe suédois pourrait suivre une stratégie de concentration destinée à se recentrer sur son coeur de métier. Ainsi, nous pouvons citer le P-DG d'Electrolux Hans Sträberg qui nous apprend que « les coûts qui ne contribuent pas à la création de valeurs doiventêtre contenus, réduits, voire éliminés ». Cela peut être valable pour la production d'un bien ou d'un service mais plus généralement pour un secteur dans sa globalité. D'autre part, il pourrait être intéressant pour l'entreprise de se centrer sur une cible principale c'est-à-dire de privilégier les particuliers ou les professionnels. Malgré tout, le fait d'être sur ces deux secteurs donne unecertaine image de maîtrise notamment pour les particuliers. Cela renvoie au « périmètre » dans le modèle V.I.P.
Au niveau de « l'imitation », le gros avantage d' Electrolux réside dans l'innovation toujours plus accrue de ses produits. Ainsi, l'entreprise est dans une véritable stratégie d'innovation et elle est donc dans l'impossibilité de dominer par les coûts. En effet, une forte capacitéd'innovation engendre de lourdes dépenses et donc des prix assez élevés (afin d'avoir un taux de marge convenable). De plus, la fonction R.H. joue un rôle majeur dans le groupe suédois. En effet, le « management des talents » procure un avantage concurrentiel à l'entreprise.
Pour terminer avec la « valeur », nous observons qu' Electrolux a entreprit une campagne de délocalisation notamment en Chine dansle but de réduire les coûts et d'améliorer la performance des activités les moins rentables. Malgré tout, cela démontre une certaine contradiction entre la démarche qualité d'Electrolux et l'importance que porte le groupe à son image. En effet, le fait de produire dans des pays où la main d'oeuvre est peu qualifiée entraîne obligatoirement une baisse de la qualité du produit. De plus, aux yeux...
tracking img