En quoi le travail est-il un facteur fondamental d'intégration sociale ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (507 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Clézio, prix Nobel de littérature 2008
Jean-Marie Gustave Le Clézio,
prix Nobel de littérature 2008
Le prix Nobel de littérature 2008 a été attribué à l'écrivain français Jean-Marie Gustave LeClézio pour son œuvre de « la rupture », a annoncé l'Académie suédoise. À l’âge de 68 ans, cet auteur déjà considéré comme un classique est récompensé pour son œuvre à la fois poétique et humaniste.En effet, pour l'Académie suédoise Le Clézio est "l'écrivain de la rupture, de l'aventure poétique et de l'extase sensuelle, l'explorateur d'une humanité au-delà et en dessous de la civilisationexistante".
Dans une interview en français à la radio publique suédoise, l'écrivain s'est déclaré "très ému et très touché" par la récompense. "C'est un grand honneur pour moi", a-t-il encore ajouté,précisant qu'il remerciait "avec beaucoup de sincérité l'Académie Nobel".
Jean-Marie Le Clézio est né le 13 avril 1940 à Nice. Son père était un Anglais, médecin de brousse en Afrique (en fait, un hommené à l’Île Maurice d’origine bretonne) et sa mère une Française. Le Clézio est considéré comme un des maîtres de la littérature francophone contemporaine. Il a débuté sa carrière d'écrivain avec "LeProcès-Verbal". Pour cet ouvrage il a reçu le fameux prix Renaudot en 1963. Il était alors âgé de 23 ans. Suivront "La Fièvre" (1965), "Le déluge" (1966), "La Guerre" (1970), "Désert", qui reçoit leprix de l'Académie française en 1980 ou "Poisson d'or" (1996). Le Clézio est également l'auteur de plusieurs livres pour enfants. En juin 2008, il avait encore reçu le prix littéraire suédois StigDagerman.
Son œuvre très diverse évoque souvent les voyages (en Amérique, en Afrique et en Océanie) et différentes cultures.
Les derniers lauréats français sont l’écrivain d’origine chinoise GaoXingjian en 2000 et Claude Simon, grande figure du Nouveau roman, en 1985.
Le lauréat du prix Nobel recevra un chèque de 10 millions de couronnes suédoises (1,02 million d'euros).
Depuis Libération.fr...
tracking img