Etats unis

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2143 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE MODELE AMERICAIN
Le modèle américain, libéral et pluraliste, s’est largement imposé après la Seconde Guerre mondiale.

Des principes immuables

sont les principes fondamentaux.

• La réussite matérielle est un signe de l’élection divine pour les pionniers calvinistes, qui ont marqué les institutions. Persécutés en Europe, ils souhaitent un régime où l’État intervienne le moins possible.• La liberté d’entreprendre est garantie dès la formation des États-Unis par l’immensité de l’espace à conquérir.

Des institutions stables

• Les 50 États qui forment les États-Unis ont chacun une constitution ; ils sont compétents en matière de police, éducation, finances, commerce.

• L’État fédéral est compétent en matière de politique étrangère, de défense, de monnaie. Il définitles délits fédéraux.

• Le Président, élu pour quatre ans au suffrage in-direct, est rééligible une seule fois. Il est en même temps : il nomme des Secrétaires d’État qui sont responsables devant lui seul. Il désigne les membres de la Cour suprême*. Il peut opposer son veto à un vote du Congrès (il faut alors une majorité des deux tiers au Congrès pour passer outre).

• Le Congrès exerce le ,mais il ne peut pas renverser le gouvernement. Il est formé de deux Chambres :

– le : tous les deux ans, un tiers des États élisent chacun deux sénateurs pour six ans ;

– la (députés) : chaque État élit pour deux ans un nombre de députés proportionnel à sa population.

Le Congrès peut renverser le Président (procédure

de l’impeachment), mais ce n’est jamais arrivé.

• Deux grandspartis alternent au pouvoir :

– les , conservateurs, défendent les républicains

Chambre des représentants

Sénat

pouvoir législatif

chef de l’État et chef du gouvernement

Libéralisme et culte de la réussite


La Constitution, la même depuis le XVIII e siècle, n’est modifiée que par des amendements.

Les présidents :

Roosevelt (dém.) 1932-1945 (réélu 1936, 1940, 1944)

Truman(dém.) 1945-1952 (élu 1948)

Eisenhower (rép.) 1952-1960 (réélu 1956)

Kennedy (dém.) 1960-1963

Johnson (dém.) 1963-1968 (élu 1964)

Nixon (rép.)1968-1973(réélu 1972)

Ford (rép.)1973-1976

Carter (dém.) 1976-1980

Reagan (rép.)1980-1988 (réélu 1984)

Bush (rép.)1988-1992

Clinton (dém.) 1992 -(réélu 1996)



Les modèles idéologiques. valeurs traditionnelles de l’Amérique.Ils souhaitent

que l’État fédéral ait peu de pouvoir. Ils sont actuellement

majoritaires au Congrès ;

– les , progressistes, défendent les

minorités. Ils souhaitent que l’État fédéral fasse une

politique sociale active. L’actuel Président, Bill Clin-ton,

est un démocrate.

• Des contre-pouvoirs équilibrent l’action des

politiciens :

– les , groupes de pression légaux, seconstituent

pour peser sur les décisions politiques dans

les domaines les plus divers ;

– les (presse écrite et audiovisuelle) constituent

un « quatrième pouvoir » ;

– les et certains syndicats sont très importants.

Le capitalisme triomphant

• Le big business est le .Dès 1950, 40 % des actifs appartiennent aux 100 plus grandes firmes du pays, et les 500 plus grandesentre-prises concentrent 85 % de l’activité économique des États-Unis. Leurs intérêts semblent se confondre avec ceux du pays : « Ce qui est bon pour la General Motors est bon pour les États-Unis », déclare un

dirigeant de cette société, devenu secrétaire d’État.

• Le rôle de l’État est cependant :

– les dépenses fédérales (défense, éducation, aide

sociale) représentent 25 % du PNB ;

–l’État influence la recherche par des agences

comme la NASA ;

– il agit sur la monnaie, fixe les parités et les taux d’intérêt ;

– grâce à son pouvoir réglementaire, l’État limite les

concentrations pour éviter la constitution de monopoles

contraires à la libre-entreprise.

• Des conglomérats se forment pour tourner la

législation anti-trust. Les entreprises diversifient

leurs...
tracking img