Etude de la lettre xxviii des lettres persanes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4002 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ce passage est extrait des lettres persanes de Montesquieu écrites en 1721. Il nous apparaît comme particulièrement important de commencer par ce passage car il nous permet de considérer quels différents sens on peut donner à la notion de monde et de personnage dans l’intitulé de la question. Le roman et ses personnages : visions de l’homme et du monde. Le monde, c’est d’abord l’univers danslequel on évolue, avec ses lois, ses principes, ses mystères . C’est également dans un sens figuré la partie excellente du monde, le monde peut être le beau monde, comme dans l’expression « entrer dans le monde. » Le personnage peut également avoir plusieurs visages. Personna en latin, c’est le masque de théâtre, le rôle que l’on joue. Jouer un personnage c’est tromper quelqu’un, et il ne faut pasoublier quand on étudie le roman que le personnage peut fonctionner comme un leurre, qu’on peut vouloir nous tromper, ou bien au contraire nous faire voir le vrai visage sous le masque. Puis au dix-huitième siècle, dans les Quelques réflexions sur les lettres persanes de Montesquieu le mot personnage prend son acception de « personne qui figure dans un ouvrage » , donc un personnage fictif mis enaction dans un ouvrage.
Nous voudrions montrer que dans ce passage des Lettres persanes qui date du dix-huitième siècle, il y a déjà tous ces sens qui sont évoqués : le monde apparaît à la fois comme un univers avec ses lois secrètes, mystérieuses, qu’il faut découvrir, mais aussi comme un modèle que le philosophe cherche à construire pour essayer de rendre compte de la réalité. En outre, ilest question du monde, comme aristocratie.
Le personnage apparaît dans toute sa complexité, c’est à la fois un masque, une figure sociale de convention, mais c’est aussi un déguisement sous lequel il faut aller regarder pour voir quels sont les vrais mobiles de ses actions. Le personnage est également l’une des figures possibles de l’écrivain, un potentiel qu’il peut exploiter pour nous fairevoir une vision du monde, sans que pourtant il ne se confonde avec lui. Ici le personnage narrateur incarne une vision du monde que l’auteur souhaite nous faire partager sans qu’il ne l’adopte tout à fait. Dans tous les cas, le personnage dans ce passage est bien représentatif de l’univers du roman du dix-huitième siècle. Il n’incarne pas les valeurs d’une communauté, il n’est pas exemplaire, paréde toutes les qualités comme le héros épique. c’est plutôt un personnage en construction, en devenir, qui remet en cause le monde plus qu’il n’en révèle le sens. Dans ce sens, il peut apparaître proche du héros picaresque même si ici il n’est pas question de conquête de la société par son intelligence et son ambition. Enfin ce passage est très intéressant car il nous offre une réflexion sur legenre du roman comme lieu possible d’une représentation de l’homme , plus adapté que le théâtre.

I la vision de l’homme et du monde dictée par le roman philosophique

A. Le choix du cadre de l’observation
Pourquoi Montesquieu choisit-il le théâtre comme cadre de l’action ?
Le choix de la scène de théâtre n’est pas anodin. Elle se présente comme une scène, propre à l’examen visuel, c’est unespace clos, fermé, hermétique ,qui se prête à l’étude d’un milieu, que l’on peut observer au microscope. La fermeture de l’espace se donne à lire dans le texte :on passe de Paris à la fin du premier paragraphe à comédie à la ligne 5, puis à l’estrade pour en venir à de petits réduits qu’on nomme loges. La lecture se fait de plus en plus particulière comme si le choix de la lentille s’adaptait aumicrocosme de la belle société parisienne forcément élitiste, forcément réduite. Le texte propose donc d’étudier un milieu, dans sa forme la plus emblématique et la plus concentrée.

En effet, la comédie c’est le lieu de la parade aristocratique, de la représentation sociale. On peut donc y voir un emblème de la société parisienne et l’observer peut permettre de dégager des lois , de comprendre...
tracking img