Eugenie grandet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1174 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Début de l'action : une soirée du mois de novembre 1819 pour le vingt-troisième anniversaire d'Eugénie ; présence des 2 familles rivales : seules Eugénie et sa mère (ilotisme, dépendance totale à son mari, foi) ne s'intéressent pas à l'argent (d'ailleurs elles ne savent rien de la richesse du père Grandet). Arrivée de Charles(22ans), neveu du père Grandet, durant la soirée : contraste entre sonhabillement et ses manières (de dandy) et ceux des provinciaux de la fête. Eugénie sent naître pour son cousin de l'intérêt qui devient bien vite de l'amour. Dans une lettre apportée par Charles, Guillaume Grandet apprend à son frère qu'il a fait faillite et le charge de prêter de l'argent à Charles pour qu'il puisse partir pour les Indes. Le jour suivant, le père Grandet lit dans un journal unarticle qui annonce le suicide de son frère. Eugénie et sa mère s'arrangent pour offrir plus de commodités à Charles (repas plus riches ; bougie). Quand le père Grandet s'en aperçoit, il les réprimande. Insensibilité de celui-ci qui révèle la vérité à Charles de façon directe et qui déclare, lorsqu'il voit son neveu se plaindre pour la mort de son père : «Ce jeune homme n'est bon à rien, il s'occupeplus des morts que de l'argent.» Douleur sincère de Charles, que Mme Grandet et sa fille tentent de consoler. Considérations de Balzac sur l'argent, véritable dieu, qui domine les lois, la politique et les moeurs. Considérations sur la vie de l'avare, basée sur l'amour-propre et l'intérêt, deux parties d'un même tout : l'égoïsme. Il a déjà envisagé un stratagème pour se moquer des créanciers deson défunt frère. L'adresse qu'il a acquise dans le commerce des hommes lui avait valu le surnom de "vieux chien" : «Néanmoins, peut-être aussi serait-il également probable que, sorti de Saumur, le bonhomme n'aurait fait qu'une pauvre figure. Peut-être en est-il des esprits comme de certains animaux, qui n'engendrent plus, transplantés hors des climats où ils naissent.»Dans une réunion avec lesCruchot et les des Grassin, il obtient des conseils de la part du président Cruchot pour résoudre le problème de la faillite de son frère, et le banquier des Grassins réussit, pour plaire à Grandet, à arracher l'autorisation à aller à Paris pour intervenir dans cette affaire.

Une nuit, Eugénie entend des lamentations qui viennent de la chambre de son cousin ; elle y va et, durant le sommeil deCharles, elle lit les 2 lettres qu'il était en train d'écrire avant de s'endormir: Dans la première, il écrit à une certaine Annette à laquelle il annonce son prochain départ pour les Indes et sa décision de la quitter définitivement et laisse deviner qu'il entend épouser sa cousine ; dans la deuxième il demande à son ami Alphonse de vendre ce qui lui reste pour payer ses dettes. Eugénie est émue parla bonté de son cousin et décide de lui donner son or, représenté par des pièces d'or que son père lui a données à l'occasion des fêtes et qu'elle tient dans une bourse :"Ce matin, j'ignorais ce qu'était l'argent, vous me l'avez appris, ce n'est qu'un moyen, voilà tout." Charles est touché par la bonté de sa cousine et finit par accepter son or ; et lui donne le nécessaire de toilette (boîte enor) et 2 portraits entourés de perles qui ont appartenu à sa mère. L'amour entre Eugénie et Charles semble authentique : quand Charles part pour les Indes, ils se promettent d'être l'un à l'autre à jamais.

Deux mois plus tard, le premier janvier 1820, M. Grandet est heureux parce qu'il a réussi une spéculation, offre un napoléon à sa fille en lui disant : «Il faut de l'argent pour être heureux.»et demande à sa fille de lui montrer son or ; elle lui répond qu'elle a donné son or : «Mon père, si vous me faites des présents dont je ne sois entièrement maîtresse, reprenez-les ... je suis majeure... j'ai fait de mon argent ce qu'il m'a plu d'en faire.» Devinant qu'elle a donné son or à Charles, il la maudit et la punit en la tenant enfermée dans sa chambre, au pain et à l'eau (pendant...
tracking img