Europe de l'est

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1308 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction :
Depuis les années 60, une série d’indicateurs montraient une aggravation de la situation économique et sociale des pays d’Europe de l’Est : ralentissement du taux de croissance de la production, de l’investissement et de la productivité du travail, tarissement progressif des ressources en facteurs de production, développement d’une économie parallèle fonctionnant sous les lois dumarchés.
Au cours de ces 20 années, l’Europe centrale a changé radicalement de visage. La dictature unipartite a été remplacée par des systèmes politiques démocratiques de type occidental portés par des économies de marché soutenues. En quittant la sphère d’influence russo-soviétique, ces pays sont devenus membres à part entière de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) et del’Union européenne (UE)
PECO d’après l’INSEE : Bulgarie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Roumanie, Slovénie, Slovaquie, République tchèque. (soit 10 pays)
Vingt ans se sont écoulés depuis le début de la transition : environ la moitié de la durée d’existence des régimes communistes à planification centralisée d’Europe centrale, entre 1948 et 1989. Aujourd’hui, près de la moitié descitoyens de ces régions n’ont pas connu l’ère communiste à l’âge adulte. À peine plus de 3 % ont connu l’ère précommuniste à l’âge adulte
Pb : 20 Après l’effondrement du Bloc soviétique, quel bilan économique peut-on faire ne Europe de l’Est ?
I) le passage de la planification de marché et les difficultés de conversion

1) 2 théories s’opposent : La transition en douceur- Le gradualisme

A) ex.Hongrie relatif echec (comparé à la pologne). A adopté une brêve mais douloureuse thérapie de choc ( mais a ensuite basculé vers le gradualisme)
Réformes débutent par la reconnaissance de la propriété privée et l’autorisation d’une activité de production privée dans les secteurs qui ne relèvent pas des besoins particuliers de l’Etat. Un deuxième volet contraint les entreprises publiques à se com-porter comme des entreprises privées (contraintes de rentabilité). Les échanges sont
libérés, tant au niveau intérieur qu’au niveau extérieur, avec l’autorisation du commerce
extérieur et l’entrée de capitaux étrangers. En général, les réformes les plus « doulou-
reuses » sont prévues plus tard : transformation des modalités d’octroi du crédit, recon-
version des dépenses militaires endépenses civiles d’équipement, réduction d’effectifs
dans les administrations.


B)La thérapie de Choc Pologne = Relatif succès avec Lezcek Balcerowicz A adopté une brêve mais douloureuse thérapie de choc ( mais a ensuite basculé vers le gradualisme)
La conception de la « thérapie de choc » préconise un passage brutal à l’économie de
marché pour stabiliser des économies déséquilibrées, parl’intermédiaire des lois autorégu-
latrices du marché. Les mesures immédiates conseillées portent à la fois sur le retour aux
grands équilibres macroéconomiques et des transformations structurelles. La libération
des prix, le blocage des salaires, et la diminution des dépenses publiques et des subven-
tions visent le rétablissement monétaire et financier (baisse de l’inflation, réduction du
déficitpublic). Des transformations structurelles sont destinées à permettre le passage à
une économie dominée par les lois du marché (instauration de la propriété privée, réforme
de la fiscalité, privatisations…).

En réalité : les 2 méthodes s’entrelacent et se ressemble : les gouvernements ont avant tout fait preuve de pragmatisme.
2) Les modalités techniques de la transition
1. La mise enplace du marché
o les prix se fixent librement selon la loi de l'offre et de la demande après l'abandon brutal ou progressif de l'Etat de tout controle.
o les salaires sont libérés pour mettre en place le marché du travail
o Le secteur privé se développe en :
 privatisant les entreprises d'état
 créant des entreprises privées
 implantant des entreprises étrangères
o La petite...
tracking img