Evaluaion

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1694 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Evaluation en Education et Formation

Introduction

L’Evaluation en Education : «  ce ne sont pas les savoirs en eux-mêmes qui sont ou non émancipateurs mais bien la posture avec laquelle on les aborde, la façon ».

Validation fin Avril :
Evaluation. Parler de la façon qu’il a d’évaluer.
Qu’est- ce qu’il fait qd évaluation dans son métier.
Grille pour analyser, décrypter l’entretien,relever des bouts de phrase
Analyser l’entretien (séances d’entretien)
Plusieurs séances avec la même personne.

Evaluation dans l’éducation :

Champ de
Recherche

Evaluation : pas la seule mesure des acquis, pas réductible à la vérification des savoirs, pas la pratique de la notation, ne se restreint pas.
Pas un dispositif que l’on plaque sur des événements

Evaluation :Ensemble de notion et concept qu’il faut rendre dispo dans l’action.
Il ne faut pas les mélanger, il faut les croiser.
Processus en continu au cœur du métier.

Evaluation à partir du moment où on agit.
Pas un jugement de valeur stigmate ou étiquette l’autre, confond évaluation et véridiction.
Evaluer ce n’est pas dire le vrai
Evaluation ce n’est pas seulement les pratiques decontrôles de la conformité, certificate des acquis ou des compétences, promouvoir la promotion des dynamiques de développement communication des valeurs.

Evaluation :
Rapport que les sujets entretiennent avec la valeur.
Valeur ici c’est le sens essentiel.
L’évaluation commence qd on hierarchise, évaluer c’est faire des priorités.
Valeur : Importance de ce que l’on fait , ce qu’on feraQu’est ce que cela vaut ce que l’on fait, ce qu’on fera
Qu’est ce que cela vaut ce que l’on fait l’évaluation y répond.
Cours : histoire de l’évaluation
Choix d’un modèle dit débat, qui consite à choisir le modèle d’évaluation le + pertinent.
Rencontres entre les participants de l’évaluation.

1) Par rapport à la valeur
2) Modèles à choisir
3) On évalue avec ce que l’onest, ses préferences,
l’évaluation est une lecture et dépend de la culture que l’on a (hasard de la vie, et formation)
Ses principes nous téléguident dans le choix du modèle d’évaluation.
On est agi par des idées communes, ordinaires, et nous dictent ce que l’on croit devoir faire.
Formé par la vie quotidienne.
Objet d’évaluation c’est la chose qu’on évalue.
Objet à évaluer descritères.
Hygiène n’est pas un critère pour la qualité des soins, c’est un objet.
Les objets sont des idées, des fragments découpés en fonction d’un modèle que les gens ont.
Tout choix d’un objet est le choix hierarchisé. Il y a un ordre dans les objets.
Critères hiérarchisés sinon ce n’est pas de l’évaluation, c’est de l’analyse.
L’évaluation commence par la hiérarchisation
Débat sur lepoids des critères
L’évaluation est construite, ce n’est pas une pratique naturelle
Il faut des idées, modèles, fondamentaux, valeurs.
Pas d’évaluation sans critères, tous les critères sont d’évaluation.
Critères de choix=pléonasme.

Outils, instruments pour évaluer.
On a les critères que l’on mérite, il n’y a pas de critères vrais, ils sont tous culturels.
Critères explicites et implicites(on s’en sert sans savoir que l’on s’en sert, sans le dire)
Il faut faire avec.
La divergence dans l’évaluation est une règle du jeu.
Les relations humaines sont opaques.
Les critères implicites fonctionnent même si non -dit.
Implicite est structurant ou pas, on fait des compromis.
Si on ne veut pas on fait un scandale, on se positionne par rapport à l’implicite, normal dans un groupehumain.
Qu’est- ce que j’en fais, ce que je tolère ou pas.
Evaluation a à voir avec le pouvoir.
Fonction de l’Evaluation :

Rendre intelligible
Intelligibilité, on évalue pour comprendre et communiquer.
Comprendre où est la valeur, les choses importantes.

Dès qu’on est deux il y a pouvoir, la puissance c’est l’abus.

Intelligibilité |
Le rendre compteClarifier, mettre à platVision...
tracking img