Expose germinal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (390 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
EXPOSE SUR LE FILM DE GERMINAL

INTRODUCTION
Germinal est un long métrage dramatique franco-belge tiré du roman naturaliste d’Emile Zola réalisé par Claude Berri, sorti en 1993, dont les acteursprincipaux sont Miou-miou (la Maheude), Renaud (Etienne Lantier), Gérard Depardieu (Toussaint Maheu), Jean-Roger Milo (Chaval), Judith Henry (Catherine) et Laurent Terzieff (Souvarine).
I°) REVUE DEPRESSE
* LA CRITIQUE TV DE TELERAMA DU 09/12/2006
* Film de Claude Berri (France, 1993). Scénario : C. Berri, Arlette Langmann, d'après Zola. Image : Yves Angelo. Musique : Jean-Louis Roques.155 mn. Avec Renaud : Lantier. Gérard Depardieu : Maheu. Miou-Miou : la Maheude. Genre : petit Zola illustré. Il l'a dit et répété : dans une autre vie, Claude Berri aurait aimé être Etienne Lantier. Apriori, c'est plutôt sympathique, un cinéaste qui ose dépenser cent soixante cinq millions de francs pour rappeler aux pauvres que les riches ne leur feront jamais de cadeau. Un type qui, en cestemps où la misère monte et l'indifférence à la misère aussi, rappelle que la classe ouvrière doit lutter, lutter encore et ne jamais cesser de lutter, afin que les lendemains qui chantent se pointent,enfin. A de brefs moments, on ressent, d'ailleurs, un petit frisson : notamment quand Berri filme la sortie des « jaunes », conspués par les grévistes. Frisson, oui. Embrasement, non. Parce qu'il manqueau cinéaste les deux qualités essentielles pour réussir une épopée : le souffle et le lyrisme. En fait, tout se joue lorsqu’apparaît Bonnemort. Sous les traits du vieux mineur - soigneusement noircispar la maquilleuse -, on reconnaît vite le cher Jean Carmet. Et là, de deux choses l'une : si l'on oublie Carmet pour ne plus voir que Bonnemort, on accepte, alors, l'imagerie sagement efficace deBerri. Ou bien on ne voit que Carmet : Carmet déguisé en vieux mineur malade, plutôt bien déguisé, d'ailleurs, mais déguisé tout de même. Et dans ce cas, le film verse lentement, mais sûrement, dans...
tracking img