Fable les deux amis

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (435 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Deux Amis

Présentation: La fable 11 vient après une fable qui parlait de deux être qui s'ennuient, et qui veulent comblé ce manque. La Fontaine parle encore de l'amitié la plus pure qui puisseexister.

Problématique: Comment La Fontaine réussi-t-il a dépeindre une sorte d'idéal des relations entre les êtres humains?

I- Un hymne à l'amitié

1)Deux vrais amis: nous n'avons pas denom, ne savons pas leur fonction, juste quelque détail sur leur niveau social. Citer les synonymes de "les deux amis". Les deux être sont interchangeable, il y en a pas un qui est supérieur à l'autre.L'amitié est inaltérable.

2) Une vrai symétrie, un moment de partage: vers 2 = définition de l'amitié. "sort du lit en alarme" = montre qu'ils peuvent pressentir ce que l'autre fait. Son ami luidonne de l'argent, ses armes, son esclave = c'est un don.

3) Sentiment extrêmement pure: L'autre laisse son ami parler = anxieux. Rejets = apporte des réponses = mise en valeur de l'élément. Phraseinterrogative = inquiétude.
C'est le partage, sentiment intime et profond, "un songe, un rien tout lui fait peur"

II- Utopie et exotisme

1) Exotisme: Monomotapa = région d'Afrique = pays loin. LaFontaine dit qu'il n'y a pas de lien entre le pays et leur amitié. La Fontaine met sur le même plan argent - épée - esclave = caractère exotique car il était courant en Orient que l'esclave dorme avecle saphir.

2) Utopie: L'esclave est ordinaire et ce n'est pas sur qu'il dorme avec. Le sommeil est essentiel "chacun s'occupait au sommeil" = l'esprit peut mieux se reposer et travailler. Lesommeil permet de rejoindre son ami.

III- Une émotion contenue et partagée

Vers 24 = La Fontaine apporte un commentaire. L'ensemble de la fable suit un plan ternaire bien réfléchi: commentaire -récit - méditation final- commentaire = permet au lecteur de ne pas se perdre = histoire touchante.
Chuchotement = altération en "s" + assonance en "o" ou en "ou" = grande douceur.
Pas de blanc entre...
tracking img