Fiches de lecture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 43 (10672 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 1 : Travail et emploi
Sur les bases de l’enquête de Margaret MARVANI.
Travail est l’activité de production de biens et service, et qui se déroule concrètement dans un lieu de travail et l’environnement de travail (relation de travail avec les pairs, clients, employeurs etc.).
Emploi est le fait de travailler, c’est ce que le fait de travailler procure un terme de statut social.Par exemple autonomie des femmes. Il y a une nouvelle perspective de la sociologie de l’emploi. Elle propose de s’intéressé aussi à l’emploi et pas seulement au travail. Notamment les modalités selon laquelle un individu accède au marché de travail, ce qui lui donne en termes de statut et d’emploi, ce qui est en jeux est la modalité juridique de l’exercice de son travail.
Tout les travailleursont les deux à la fois (travail et emploi), mais qui ont aussi des liens entre eux. Un même travail peut s’exercer dans des conditions d’emploi différentes. Par exemple : on peut enseignant en étant enseignant ou vacataire, à temps complet ou temps partiel. Inversement, on peut avoir un même statut d’emploi mais pas le même travail. Exemple : médecins, infirmières… statut d’emploi = personnelhospitalier.
Attention! Faire une distinction entre les conditions d’emploi officiel et réelle.
Officiel : décrit par la Loi.
Réelle : la réalité et les caractéristiques de l’emploi. Exemple : la durée légale est de 35h mais dans la réalité 39h. Exemple 2 : sécurité de l’emploi tel que le BTP.
Il peut y avoir différent usage d’un même statut d’emploi, donc il y a un jeu avec l’emploi telqu’il est défini (on trouve bien les salariés que les employeurs).
Les conditions d’emploi qui sont étudiés sont la durée de contrat et la durée de travail. Dans ces conditions on a des droits et des devoirs (exemple : neutralité des décisions).
précarités de l’emploi
les inégalités entre travailleurs (voir le lien entre le statut d’emploi et la hiérarchie des places occupé dansle travail).
Les conditions d’emplois qui pèsent sur le rapport au travail.
L’emploi et le statut salarial
La montée du salariat
Robert CASTEL, les métamorphoses de la question sociale.
Comment le travail salarié à occuper une place centrale dans notre société ? On est passé d’un statut où le travail était dévalorisé à un statut plus numérisé et valorisé. Ce qui achangé c’est la façon de travailler, la transformation concrète de la notion de travail ; travail qui donne droit à un salaire, statut de droit, garanties.
{text:list-item} Il part du Moyen Âge jusqu’à la société féodale. Le travail n’avait pas une place centrale. La société était divisée en trois ordres : le clergé, la noblesse et le Tiers État. Le Tiers État était le seul àtravailler, n’avait pas de droit, le travail se présente sous forme de travail forcé.
Deuxième société préindustrielle : l’Ancien Régime : le travail reste toujours à charge des plus pauvres, mais apparaît une nouvelle forme de travail : le travail régler qui à lieu dans les corporations (différent du travail forcé). Ce sont des ouvriers rattachés au maître de la corporation, en échange de leur travail,ils bénéficient d’une certaine protection du maître. Autre travailleurs salariés sont des vagabonds (qui sont au plus bas de l’échelle). C’est un salariat fragmentaire.
{text:list-item} Les salariés sont les travailleurs dans les manufactures.
2 transformations importantes :
Premièrement : le travail est pensé comme source de richesse d’utilité économique. Pour produire lesrichesses, il faut le travail et le capital (Smith).
Deuxièmement : le travail est perçu comme un moyen d’affirmer son autonomie ou comme espace où s’exprime la liberté des individus. Révolution française et Loi Le Chapelier : abolit la corporation et déclare que désormais le travail est une marchandise. C’est une relation entre l’employeur et le salarié qui sont libre de passer contrat. C’est une...
tracking img